Chargement...
Chargement...

L'influence du surréalisme sur la psychanalyse

Auteur : Paolo Scopelliti

Paru le : 19/04/2002
Éditeur(s) : l'Age d'homme
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Roger Dadoun

20,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Analyse des rapports entre surréalisme et psychanalyse et surtout dans les domaines communs de l'inconscient, du rêve, de la sexualité, de l'automatisme et du désir des apports des surréalistes à la psychanalyse. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Il est surprenant de voir en quelle piètre estime Freud tenait des mouvements artistiques, tels que l'expressionnisme et le surréalisme, dont les motivations, les réalisations et les impacts offraient comme une figuration de la psychanalyse même - d'une psychanalyse dégagée des contraintes cliniques et d'un communautarisme corporatiste, renouant avec son potentiel révolutionnaire originaire, et visant au cœur, délibérément et sans concession, les structures politiques et sociales. Et il est non moins surprenant de constater que l'on se soit, la plupart du temps, contenté de prendre en considération le mouvement qui va de la psychanalyse au surréalisme, sans trop se préoccuper du mouvement réciproque ou symétrique, de la manière dont le surréalisme lui-même entre dans la psychanalyse, c'est-à-dire, pour reprendre le sujet même du travail accompli et proposé par Paolo Scopelliti, de L'influence du surréalisme sur la psychanalyse. Ce mouvement, encore méconnu, Scopelliti l'explore en ses racines, en marquant, à l'aide de références précises et significatives, de quelle manière la psychanalyse fut reçue en France, particulièrement dans les milieux psychiatriques. On notera que c'est à partir d'un socle nosographique plutôt académique, que les surréalistes, et surtout un Breton et un Aragon accomplissant leur cursus médical, ont été conduits au plus près de la pensée freudienne. On voit ainsi réapparaître les noms presque oubliés ou relégués et rarement allégués de Régis et Hesnard, Georges Dumas, Gustave Le Bon, Babinski (dont Breton fut l'interne), Pierre Janet, Sérieux et Capgras, R. de Saussure... Ces rappels historiques ne relèvent pas de la simple et nécessaire érudition, ils suggèrent aussi que c'est contre - au double sens du terme : s'appuyer sur, se détacher de - une position psychiatrique déterminée que les surréalistes en viennent à croiser la psychanalyse... Roger Dadoun

Fiche Technique

Paru le : 19/04/2002

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Paolo Scopelliti

Éditeur(s) : l'Age d'homme

Collection(s) : Bibliothèque Mélusine

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8251-1675-0

EAN13 : 9782825116753

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 246

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 337 g