Chargement...
Chargement...

Formes de la présence dans les expériences pathologiques : sept études de Daseinsanalyse

Paru le : 19/01/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Phéno
Contributeur(s) : Directeur de publication : Guy Risbec - Directeur de publication : Ecole française de Daseinsanalyse - Auteur : Max Aurières - Auteur : Jeanine Chamond - Auteur : Lili de Vooght - Préfacier : Philippe Cabestan

12,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de sept études daseinsanalytiques rédigées par des cliniciens, psychiatres ou psychologues, renouant avec la tradition des "cas cliniques", visant à dévoiler différentes formes de la présence rencontrées dans le champ de la pathologie mentale. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Formes de la présence dans les expériences pathologiques Ludwig Binswanger avait décrit trois formes manquées de la Présence humaine que sont la présomption, la distorsion et le maniérisme, définies comme des « formes intermédiaires (Zwischenformen) entre la mobilité historique authentique de la Présence et l'immobilisation complète de cette mobilité », et ayant pour trait commun la « stagnation », stade préliminaire mais non inéluctable de la pétrification schizophrénique. Le présent recueil, qui regroupe sept études daseinsanalytiques rédigées par des cliniciens, psychiatres ou psychologues renouant avec la tradition des « cas cliniques », s'inscrit dans la même démarche. Ces études visent à dévoiler différentes formes de la Présence rencontrées dans le champ de la pathologie mentale. Certaines sont rigidifiées dans un registre psychotique où les événements ne font plus sens et n'insufflent plus rien de nouveau à la Présence. D'autres a contrario (et ce sont les plus nombreuses), justifient pleinement le recours au terme de formes intermédiaires y compris dans les psychoses clairement diagnostiquées, quand elles évoluent par successions de phases plus ou moins aiguës entrecoupées de phases de latence, mais dans lesquelles on peut remarquer ces formes intermédiaires. La Présence se trouve alors temporairement, parfois fort brièvement parfois pour longtemps, comme suspendue dans le vide, au bord de l'abîme de la crise psychotique, sans forcément devoir y sombrer pour autant. Il est d'autres pathologies non psychotiques dans lesquelles l'ipséité, fragilisée, vacille, erre, se cherche dans une atmosphère d'irréalité, d'inquiétante étrangeté où le monde a perdu ses contours familiers, où le Soi n'habite plus le monde et ne s'habite plus, mais se vit comme au bord de l'existence plus qu'au bord de la psychose. Ce sont tous ces moments labiles, non encore fixés, non encore cristallisés dans un au-delà de l'expérience commune, qui restent encore dans une possible ouverture au monde, que le thérapeute va s'efforcer de saisir et mettre à profit pour infléchir le cours de la Présence dans un sens favorable, dans un partage et un portage (Tragung) de l'expérience de l'autre qui fait de la psychothérapie un « événement biographique » (A. Tatossian).

Fiche Technique

Paru le : 19/01/2008

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : le Cercle herméneutique

Collection(s) : Phéno

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-9523847-8-9

EAN13 : 9782952384780

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 164

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 265 g