Chargement...
Chargement...

Nietzsche et la question du moi : pour une nouvelle approche psychanalytique des instances idéales

Auteur : Jacques Ponnier

Paru le : 02/10/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
16,88 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Entre le moi, projection métaphorique d'une surface, et le moi, enveloppe devant être investie d'énergie pour subsister, Nietzsche a cherché à concevoir une synthèse, d'abord articulée au nom de la mesure, puis déchaînée par le fantasme d'un soi grandiose et surhumain. Une problématique du moi en relation avec la théorie freudienne. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Nietzsche et la Question du Moi Pris entre l'obsolète scolastique lacanienne et une clinique sans métapsychologie, nous devons recommencer d'urgence à penser. La psychanalyse dite « appliquée », en l'espèce au philosophe F. Nietzsche, permet de reposer la question des instances idéales, et, plus généralement, du narcissisme, qui doit devenir le nouveau schibboleth de la psychanalyse. Encore faut-il ignorer les simplismes en usage : Nietzsche père de notre perspectivisme béat, apôtre du « corps » et inspirateur des « héros modernes » pourfendant l'Église plus d'un siècle après la bataille, c'est cela qui désormais donne la nausée ! Rendue à sa complexité par une lecture diachronique, l'oeuvre révèle un philosophe hanté par le conflit entre le désir d'être soi et l'exigence contraire, pour ce faire, de se conformer à un idéal que l'autre introduit en nous par une séduction narcissique. Dès lors alternent des insights fulgurants sur le double mouvement dé dilatation et de rétraction des frontières d'un moi séduit pensé comme une vésicule chargée, de pulsion et l'affirmation défensive d'une « volonté de puissance » dionysiaque innée à laquelle le penseur finira par s'identifier, franchissant le seuil de la psychose. Victime, sans le savoir, des excès de la séduction narcissique qu'il dénonçait, Nietzsche a méconnu les principes d'une « gestion » de l'idéal qu'il avait pourtant aperçus : matière à réfléchir pour une psychanalyse à la vocation métapsychologique relancée.

Fiche Technique

Paru le : 02/10/2008

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Jacques Ponnier

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Etudes psychanalytiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-06227-X

EAN13 : 9782296062276

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 243

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 310 g