Chargement...
Chargement...

Genèses du Moyen-Orient : le golfe Persique à l'âge des impérialismes (vers 1800-vers 1914)

Auteur : Guillemette Crouzet

Paru le : 20/10/2015
Éditeur(s) : Champ Vallon
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Epoques
Contributeur(s) : Préfacier : Christopher Alan Bayly

30,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
21,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'auteure retrace les étapes de la construction politique et administrative du Moyen-Orient sous l'égide de l'impérialisme britannique et anglo-indien au XIXe siècle. Elle établit une interaction avec le champ économique et décrit les modalités d'insertion du golfe dans différents espaces économiques régionaux et mondiaux qui ont permis de désenclaver le territoire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

C'est au début du XXe siècle que fut inventé du côté des Indes ce «Moyen-Orient» qui aujourd'hui semble se défaire dans le sang sous nos yeux : il est alors conçu comme l'ensemble des territoires qui gardent, face aux menaces ottomanes, russes, françaises ou allemandes, l'approche de l'Empire anglo-indien. Cette invention, comme le démontre Guillemette Crouzet, procède d'une lente genèse qui eut pour cadre l'aventure britannique dans le golfe Persique. L'impérialisme britannique et anglo-indien est en effet actif tout au long du XIXe siècle dans les eaux et sur les rivages de la péninsule Arabique, de la Perse et du nord de l'océan Indien. Par la violence mise en oeuvre contre des «pirates» accusés de perturber la liberté des mers, par une politique systématique de traités imposés aux pouvoirs locaux, par des grandes entreprises cartographiques marquant symboliquement une prise de possession de l'espace, par une lutte acharnée contre les trafiquants d'esclaves, par le grand projet de création d'une route rejoignant la Méditerranée par l'Euphrate, Londres, Bombay et Calcutta imposent leurs règles, du détroit d'Ormuz jusqu'au Koweït. Dans ce contexte, les flux commerciaux, licites et illicites, augmentent, et le Golfe participe à une mondialisation croissante de l'économie. Ce sont alors autant de trafics de perles, de dattes et d'armes, autant de réseaux marchands et de connections multiples qui se découvrent. Guillemette Crouzet le souligne, l'or noir n'est pas encore exploité mais le golfe Persique a déjà acquis une centralité stratégique que les historiens avaient pourtant jusqu'à présent minorée. Si le «Moyen-Orient» protège le joyau de la couronne britannique que sont les Indes, il n'en est pas moins, dans la géopolitique mondiale de la fin du XIXe siècle, déjà en voie de s'autonomiser. Du siècle des Lumières finissant à la veille de la Première Guerre mondiale, cet essai d'histoire globale renoue avec des études spatiales de vaste ampleur et de longue durée pour restituer un espace multiplement connecté (mer Rouge, Perse, océan Indien, péninsule Arabique, Asie du Sud) : le golfe Arabo-Persique au coeur de sa première mondialisation.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Noël et l'Histoire (2)

Deuxième sélection des libraires du rayon Histoire

Fiche Technique

Paru le : 20/10/2015

Thématique : Histoire générale Proche et Moyen Orient

Auteur(s) : Auteur : Guillemette Crouzet

Éditeur(s) : Champ Vallon

Collection(s) : Epoques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-267-0050-0

EAN13 : 9791026700500

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 662

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 0,1 cm

Poids : 890 g