Chargement...
Chargement...

Le souci des autres : éthique et politique du care

Paru le : 20/02/2006
Éditeur(s) : EHESS
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Patricia Paperman - Directeur de publication : Sandra Laugier

27,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Pourquoi les milieux académiques et des féminismes français sont-il indifférents au "care", parfois comparé à une industrie ? Quelles sont les parts de l'éthique et du politique dans ce mouvement d'origine américaine ? Qui s'occupe de quoi, et comment ? Est ainsi remise en cause l'universalité d'une conception libérale de la justice et de l'aide internationale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les perspectives féministes connaissent depuis une vingtaine d'années un développement considérable dans le champ académique anglo-saxon. Si les analyses en termes de genre sont désormais connues du public français, l'idée de care - mot habituellement traduit par soin, attention, sollicitude - n'a pas trouvé un accueil aussi évident. Les publications américaines sur l'éthique du care et ses rapports avec l'éthique de la justice ayant été comparées, non sans quelque sarcasme, à une véritable industrie, l'indifférence des milieux académiques et des féminismes français vis-à-vis d'un mouvement intellectuellement aussi important est étrange. Le moment semble donc venu de présenter l'éthique du care, et de mettre en évidence les raisons d'une telle résistance. C'est bien la dimension provocatrice de l'idée même d'une éthique du care qui la rend difficilement assimilable, et vulnérable. En réintégrant dans le champ des activités sociales significatives des pans entiers de l'activité humaine négligés par la théorie sociale et morale, ces approches ébranlent la partition entre des registres habituellement disjoints. Les questions triviales posées par le care - qui s'occupe de quoi, comment ?- font appel à une anthropologie différente comprenant dans un même mouvement la vulnérabilité, la sensibilité, la dépendance. Elles mettent en cause l'universalité de la conception libérale de la justice, installée en position dominante dans le champ de la réflexion politique et morale, et transforment la nature même du questionnement moral.

Fiche Technique

Paru le : 20/02/2006

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : EHESS

Collection(s) : Raisons pratiques, n° 16

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7132-2071-8

EAN13 : 9782713220715

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 348

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 563 g