Chargement...
Chargement...

L'histoire de Paulina Luz, héroïne du silence : 40 années d'internement moderne

Auteur : Ignacio Gárate-Martínez

Paru le : 19/09/2008
Éditeur(s) : Encre marine
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

15,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Réflexion sur le statut et la pratique de la psychiatrie au XXe siècle à travers le cas de la tante de l'auteur, Paulina Luz. Après une série de crises en 1937, suite à l'annonce de la mort de son frère, la jeune femme, neurasthénique est internée. Elle fût traitée successivement par inpaludation, insulinothérapie, comas, leucotomie, etc. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Paulina Luz aurait pu demeurer la célibataire neurasthénique embarrassée par cette psychose ménagère dont Freud nous parle. Mais son ambition réprimée, son sacrifice au profit du garçon dernier-né, n'avait plus de sens dès lors que celui-ci était donné pour mort. La seule solution était la mort propre, la mon définitive du dire, un délire si pauvre qu'il n'intéressait même pas les psychiatres réunis à son chevet. Elle deviendra la proie et l'emblème de la psychiatrie moderne du XXe siècle. Rien ne sera épargné pour la soigner : des vitamines, des comas, des chocs douloureux jusqu'à l'insupportable, la chirurgie salvatrice, les neuroleptiques enfin... Rien ne sera épargné, rien ne conduira à la rémission de son mal. Seule son agitation sera réduite, mais au profit seulement d'une vie plus calme pour les autres : elle restera ainsi jusqu'à sa mort, sans que son rebut puisse trouver un désir pour s'accrocher au monde, un petit rien pour décoller du théâtre de sa terreur. L'histoire de Paulina Luz, femme universelle, aux prises avec la psychiatrie moderne de son siècle, vaut en elle-même pour les archives du coeur et de la mémoire. Mais elle sert aussi pour éclairer cette autre modernité : ces cent ans à venir qui compromettent le destin de nos désirs derrière les affirmations péremptoires de la science, de l'image, de l'évaluation et de la ségrégation par le « handicap ». Dans notre siècle à nous, tout peut se dire jusqu'à l'obscénité. Pourtant, ce dire déshabité, communicationnel, publicitaire, épris de croissance et de mondialisation, ennemi de la saveur vernaculaire des dialectes, fait pendre comme un pantin, un corps « machinique » schizophrène, machinal, hygiénique, ausculté, biologique et neuronal, sacrifié en ADN sur l'autel de l'idolâtrie génétique.

Fiche Technique

Paru le : 19/09/2008

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Ignacio Gárate-Martínez

Éditeur(s) : Encre marine

Collection(s) : La parole en acte, n° 2

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35088-001-X

EAN13 : 9782350880013

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 54

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 0,5 cm

Poids : 140 g