Chargement...
Chargement...

Les sociétés paysannes : éléments pour une théorie de la paysannerie

Auteur : Henri Mendras

Paru le : 14/11/1995
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

11,10 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les sociétés paysannes ont pour ainsi dire disparu. En Occident du moins. Pourtant, nous vivons encore largement de leur legs. C'est celui-ci qu'Henri Mendras mesure : le rapport à la terre, le rapport aux hommes, à l'argent, à la politique, à la religion, tout ce qui pendant des siècles, a façonné le monde qui était encore le nôtre il n'y a guère. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

A l'est de l'Europe, les régimes communistes ont été de merveilleux conservatoires de la paysannerie. Dans le reste du monde, les masses paysannes sont plus nombreuses que jamais. Elles ont doublé en Chine, en Indonésie et dans des pays de moindre poids démographique. En Europe occidentale, moins d'un demi-siècle a suffi pour détruire des sociétés paysannes millénaires. Il n'existe plus de civilisation paysanne. Pourtant, ici comme ailleurs, la paysannerie demeure d'une extrême importance : elle est présente dans l'idéologie, les façons de voir et les valeurs des Occidentaux les plus urbanisés ; ses structures villageoises ont été la matrice des institutions politiques et sociales des nations. C'est dire combien la compréhension de la civilisation paysanne est essentielle à l'intelligence du monde contemporain.

Fiche Technique

Paru le : 14/11/1995

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Henri Mendras

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Folio, n° 70. Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-032907-0

EAN13 : 9782070329076

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 368

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 183 g