Chargement...
Chargement...

Suicide et sacrifice : le mode de destruction hypercapitaliste

Auteur : Jean-Paul Galibert

Paru le : 23/10/2012
Collection(s) : Lignes
Contributeur(s) : Non précisé.

13,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Mettant en parallèle les statistiques montrant le nombre élevé de tentatives de suicide et le peu d'implication sur ce sujet de l'autorité publique, l'auteur établit un postulat : le système politique et social dominé par un "hypercapitalisme" y trouverait un intérêt. Cette évolution serait la conséquence logique d'un tri des existences selon leur capacité de consommation et leur rentabilité. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

«L'ancien capitalisme construisait, l'hypercapitalisme, lui, détruit : il épuise, il ferme, il licencie. C'est un système suicideur, qui nous rend suicidaire. Pourquoi l'acceptons-nous ? Il nous inflige aujourd'hui sa règle d'inexistence, et nous condamne à un mode de vie suicidaire, parce qu'il nous impose un choix : préférons-nous l'hyperexploitation ou le suicide ? Une vie dépourvue d'existence, ou une mort immédiate ? L'ancien capitalisme était libéral, parce qu'à la différence de l'esclavage il laissait toujours le choix entre vivre exploité ou mourir de faim. L'hypercapitalisme, lui, est ultralibéral, parce qu'il nous laisse le choix entre une vie hyperexploitée et l'immolation hyperexploitable.» . «Soyez suicidaire !» . «Soyez rentable !» . «Ayez peur !» . «Enfermez-vous !» . «N'existez pas !» . «Ne vous indignez pas !»

Fiche Technique

Paru le : 23/10/2012

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Galibert

Éditeur(s) : Nouvelles éditions Lignes

Collection(s) : Lignes

Série(s) : Suicide et sacrifice : le mode de destruction hypercapitaliste, n° 1

ISBN : 2-35526-115-6

EAN13 : 9782355261152

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 83

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 115 g