Chargement...
Chargement...

Misère de la littérature, terreur de l'histoire : Céline et la littérature contemporaine

Auteur : Philippe Roussin

Paru le : 24/02/2005
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : NRF Essais
Contributeur(s) : Non précisé.

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En s'appuyant sur l'oeuvre de Céline, P. Roussin montre comment la littérature contemporaine presque tout entière se veut témoignage et manifeste : romans de la misère du monde, prosaïsme de la vie ordinaire, autofiction, etc. Il éclaire en même temps tout un pan du fait littéraire en France, de Zola aux années 1960. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Roman de la misère du monde, prosaïsme de la vie ordinaire, dénonciation de la violence faite aux êtres et aux choses, autofiction - la littérature contemporaine se veut manifestes, ou presque. D'aucuns y voient un âge nouveau. Pour comprendre quand tout a commencé, Philippe Roussin a préféré la perspective à la saisie du détail, la pesée globale à l'anatomie d'une oeuvre singulière. Il lui a paru que Céline offrait un parapet, du fait de son statut exorbitant, d'où embrasser le paysage littéraire contemporain. On ne trouvera pas ici une analyse des romans et écrits de Louis-Ferdinand Destouches, mais, à partir de Céline, l'étude du basculement qui fit que la littérature décida d'avoir pour objet celui même du politique en régime démocratique : la vie ordinaire et ses énigmes, le monde commun et le conflit de ses valeurs en partage. Entre médecine et littérature, entre prose et poésie, entre poétique et rhétorique, la chose se fit par la négation de la figure de l'écrivain campé hors du monde, par le refus du Grand Homme de Lettres confiné à une langue écrite, par l'irruption, en littérature, de la langue parlée, par le pamphlet en lieu et place du récit. Le rejet de la Rhétorique - des fleurs de la langue romanesque et de ses conventions -, la dénonciation de la misère de la littérature se firent au profit du recours à la transparence de la communauté des êtres - ce qu'il est convenu d'appeler, depuis 1793, la Terreur. Chemin faisant, c'est tout un pan du fait littéraire en France qui est éclairé - de Zola aux années soixante du siècle dernier. Aujourd'hui, on songerait plutôt à caractériser l'époque par la misère de l'Histoire et la Terreur d'une littérature attachée à dire l'opacité d'un monde sans perspectives, où l'individu s'englue dans son isolement. Inversion de la vision, accordons-le, mais la question demeure de mesurer ce qui, de Céline à aujourd'hui, s'est joué dans la littérature française.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Céline (1894-1961), 50 ans après (I)

David Alliot, l'auteur D'un Céline l'autre (Laffont), était présent le 15 juin dernier dans les salons Mollat afin de présenter un homme et une œuvre qui ne cessent de soulever les passions et susciter les commentaires les plus vifs !État des lieux et portrait

Dossiers

Céline (1894-1961), 50 ans après (II)

Deuxième partie de notre dossier Céline...

Fiche Technique

Paru le : 24/02/2005

Thématique : Auteurs - Critique littéraire

Auteur(s) : Auteur : Philippe Roussin

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : NRF Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-077321-3

EAN13 : 9782070773213

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 754

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 4,5 cm

Poids : 796 g