Chargement...
Chargement...

Honneur et baraka : les structures sociales traditionnelles dans le Rif

Auteur : Raymond Jamous

Paru le : 30/09/2002
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

13,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Résultat d'une enquête menée durant dix-huit mois (1968-1969) dans le Rif oriental, ce travail a pour objet la description et l'analyse des structures sociales des Iqar'iyen, groupe berbérophone des montagnes marocaines. Il vise à mieux situer le rapport hiérarchique entre ces deux ordres de valeurs que sont le sentiment de l'honneur et la baraka ou "bénédiction divine". ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Plusieurs auteurs ont souligné l'importance du sentiment de l'honneur et celle de la baraka ou «bénédiction divine» au Maghreb, mais aucun n'a posé le problème de leur articulation dans un même groupe social. L'originalité de cet ouvrage est d'analyser et de situer le rapport hiérarchique entre ces deux ordres de valeurs dans une population berbérophone du Rif marocain : les Iqar'iyen. Ici l'honneur n'est pas un simple assemblage de traits culturels. C'est une valeur qui régit les échanges de violence entre hommes et les rapports de pouvoir à l'intérieur d'une structure segmentaire. Valeur liée à l'Islam, la baraka est cette «force divine» qui définit les relations entre les hommes et Dieu par l'intermédiaire des chorfa considérés comme descendants du prophète Mahomet. Vivant parmi les tribus, ceux-ci agissent comme médiateurs dans les affaires d'honneur. Au centre de ces deux systèmes d'échanges et de relations, et permettant leur articulation, se trouve un terme commun : les domaines de l'interdit ou du haram (femme, terre et territoire), à la fois le lieu de l'honneur et domaine de la baraka. L'analyse de la médiation sacrée et des rituels de paix met en évidence la complémentarité hiérarchique entre les relations de subordination spirituelle de l'ordre de la baraka et les relations d'égalité segmentaire où, joue l'honneur. Seule autorité à allier dans sa personne violence et baraka, le sultan, Commandeur des Croyants, symbolise cette complémentarité au niveau du Maroc. Comme «élu» de Dieu, il légitime aussi les groupes tribaux dans leurs valeurs essentielles. Cette analyse est confirmée dans une dernière partie, où l'auteur montre que les cérémonies de mariage sont une sorte de mise en scène parodique du système idéologique dans toutes ses dimensions. C'est là que s'exprime avec force cette tension entre l'illusion du pouvoir et la nécessaire vénération de la Loi divine qui seule établit la société iqar'iyen dans sa permanence.

Fiche Technique

Paru le : 30/09/2002

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Raymond Jamous

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Atelier d'anthropologie sociale

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-9017-2510-4

EAN13 : 9782901725107

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 405 g