Chargement...
Chargement...

50 lettres du marquis de Sade à sa femme

Auteur : Donatien Alphonse François de Sade

Paru le : 04/11/2009
Éditeur(s) : Flammarion
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean-Christophe Abramovici - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Patrick Graille - Préfacier : Pierre (bibliophile) Leroy

19,90 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Reproduction en fac-similé des manuscrits d'une cinquantaine des lettres que le marquis de Sade envoya de prison à sa femme. Avec leur transcription en français moderne. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

50 lettres du marquis de Sade à sa femme 1777 - 1799 En 1776, Sade vit ses dernières heures de liberté. Il a trente-cinq ans. S'il a déjà connu de courts séjours en prison, « l'affaire de Marseille », nouvelle histoire de débauche qui éclate en 1772, lui vaut une peine qu'il ne soupçonnait pas : une condamnation à mort, par contumace car le marquis s'enfuit en Italie. En 1775, l'« affaire des petites filles » lui adjoint treize ans supplémentaires de prison. Arrêté à Paris le 13 février 1777, il est conduit au château de Vincennes mais garde la vie sauve grâce à une lettre de cachet ; il en sort en 1790. Il ne sait pas alors qu'il connaîtra encore treize années de captivité, cette fois en asile de fous. Le jeune noble insouciant et friand de plaisirs se mue en un proscrit promis à une vie d'enfermement. C'est pourtant durant cette existence de reclus qu'il deviendra l'écrivain et l'épistolier que l'on sait. Cet « enragé de liberté », comme l'écrit Jean Paulhan, livrera dès lors, dans les lettres qu'il adresse à sa femme Renée-Pélagie, ultime et fidèle confidente, quelques-unes de ses plus belles pages. Au fil de ses courriers, Sade la supplie et l'insulte tout à la fois : il maudit sa mère la présidente, source de tous ses maux, lui réclame ses commissions d'un ton capricieux - bougies ou livres, cire d'Espagne ou « étuis » -, lui confie avec passion son désarroi et sa rage indéfectible. Il reste inflexible malgré tout : « Le malheur ne m'avilira jamais. » Toujours aiguë, souvent tranchante, trempée parfois d'un humour féroce, sa plume révèle dans sa vérité nue l'homme furieux, fiévreux, et souffrant de ces entraves insupportables. À cela, pour seul remède, l'écriture, toujours, réclamant dans un souffle aux accents de prière « des livres des livres des livres au nom de dieu ».

Contenus Mollat en relation

Sélections de livres

du beau, du bon, du grand livre

Fiche Technique

Paru le : 04/11/2009

Thématique : Beaux Livres

Auteur(s) : Auteur : Donatien Alphonse François de Sade

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-122891-2

EAN13 : 9782081228917

Format : Non précisé.

Reliure : Cartonné

Pages : 224

Hauteur : 27 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 3,2 cm

Poids : 1430 g