Chargement...
Chargement...

Mode et philosophie ou Le néoplatonisme en silhouette, 1470-1500

Auteur : Anne Kraatz

Paru le : 17/01/2005
Éditeur(s) : Belles lettres
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : L'âne d'or
Contributeur(s) : Non précisé.

35,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cet ouvrage a pour but de déterminer qu'il existe bien un rapport entre la mode vestimentaire et la pensée d'un moment. La philosophie néoplatonicienne de la Renaissance, toute occupée à définir le beau, représente un terrain idéal pour étudier le lien entre pensée philosophique et matérialité vestimentaire. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Pourquoi telle mode plutôt qu'une autre ? Par quoi la mode vestimentaire d'une époque est-elle déterminée ? Est-ce le fruit du hasard, le résultat de la frivolité de certains imposée à tous ? Ou bien le vêtement est-il le véritable reflet matériel d'un système de pensée, organiquement adopté par toute une société à un moment donné ? Cet ouvrage se propose de faire la démonstration qu'il existe bien un rapport intime entre la mode vestimentaire et la pensée d'un moment. Les aspects mathématiques et géométriques de la philosophie néoplatonicienne de la Renaissance, toute occupée à définir le beau, en faisaient le terrain idéal pour une étude sur le lien entre pensée philosophique et matérialité vestimentaire. C'est donc cette période qui a été choisie pour mettre à l'essai une méthode d'analyse de la mode, fondée sur une approche nouvelle des sources textuelles et iconographiques. La silhouette, c'est-à-dire les contours du corps vêtu, y est définie comme l'élément constitutif et normatif de la mode. Cette silhouette est représentée par une simple figure géométrique archétypale, à la fois symbolique et technique : le rectangle ou le triangle, selon que le corps social qui l'adopte se reconnaît dans l'angélisme asexué mais masculinisant des années néoplatoniciennes, ou au contraire dans la sexualité courtoise mais féminisée de la fin du Moyen-Âge. À d'autres moments de l'histoire, d'autres systèmes de pensée et de mode auront prévalu, cependant la méthode présentée ici devrait permettre d'établir les liens qui les rendent à chaque fois dépendants l'un de l'autre. L'ÂNE D'OR Les disciplines relevant de l'Histoire des Idées ont connu, ces dernières années, un développement considérable - mais aussi, par contre coup, un grand éparpillement : d'où la nécessité, largement reconnue, de faire communiquer les spécialistes, et plus encore, peut-être, d'inciter les publics spécialisés à franchir les limites des disciplines ou des champs d'étude. C'est à cela que voudrait contribuer la collection « L'âne d'or », en rassemblant des ouvrages issus de disciplines diverses (Histoire de la Philosophie, Épistémologie, Histoire des Sciences, Philosophie, Histoire des Religions, etc.) sans limitation chronologique - mais toujours sans concession sur la qualité. Et l'âne maintenant, pourquoi ce patronage ? Pourquoi cet âne en chaire magistrale, avec dans une patte une férule et sous l'autre -un pesant in-folio ? Il est là tout simplement à titre d'avertissement : sans doute voulons-nous des ouvrages sans concession, mais non point des ouvrages écrits par des cuistres ou des pédants.

Fiche Technique

Paru le : 17/01/2005

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Auteur : Anne Kraatz

Éditeur(s) : Belles lettres

Collection(s) : L'âne d'or

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-251-42024-X

EAN13 : 9782251420240

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 368

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 500 g