Chargement...
Chargement...

Papes : depuis les débuts de la photographie

Auteur : Helge Sobik


49,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

De Pie IX à Benoît XVI, cet ouvrage réunit un florilège d'images prises sur une période de 150 ans par de grands photographes, d'Arturo Mari à Andy Warhol. Un portrait des Saints-pères en fonction depuis 1846. ©Electre 2019

Celui qui porte la soutane blanche, parle aux fenêtres du troisième étage du Palais apostolique, donne la bénédiction de la loggia de la cathédrale Saint-Pierre est la personne la plus photographiée du monde pendant toute la durée de ses fonctions : personne n'est autant sous l'oeil des caméras et autant entouré de photographes que le pape au cours de son pontificat. Chaque coup d'oeil, chaque geste et même chaque bâillement dû aux effets du décalage horaire en voyage à l'étranger sont immortalisés. Cela est encore plus vrai que jamais aujourd'hui, à l'ère des téléphones portables équipés d'appareil photos. Pour les photographes professionnels comme pour les artistes photographes, le Saint-Père constitue un défi particulier. Avec leur grand nombre de clichés, ils doivent se différencier des photos prises par les curieux, privilégier une perspective particulière, saisir des situations uniques, percevoir les états d'âme et appuyer sur le déclencheur lorsque la composition est parfaite. De Pie IX à Benoît XVI : les meilleurs clichés des papes pris par de grands photographes pendant un siècle et demi, d'Arturo Mari à Andy Warhol. Ces photos, réunies pour la première fois dans un même ouvrage, ont souvent été prises avec une proximité inhabituelle et sous des angles uniques, et peignent ainsi un portrait dense et particulièrement sensible de chaque Saint-Père. Très tôt, les papes s'étaient intéressés à l'invention de la photographie. Pourtant, ce n'est que plus tard qu'ils surent comment l'exploiter au mieux dans leur intérêt. En 1845, Grégoire XVI aurait demandé à des jésuites connaissant cette nouvelle technique de lui présenter ces étranges nouveaux appareils permettant de capturer des portraits détaillés sur une plaque. Ce ne sont que ses successeurs, à commencer par Pie IX, puis Léon XIII et Pie X, qui se firent de plus en plus photographier. Les photos n'étaient pas du tout spontanées car les possibilités techniques de l'époque exigeaient une préparation minutieuse. Néanmoins, il était devenu soudain possible de faire circuler des photos des papes en fonction. Fidèles à la réalité jusque dans le moindre détail, elles seraient bientôt accrochées dans les presbytères du monde entier. Ce n'est qu'avec la propagation de la photographie et son perfectionnement technique qu'apparurent des clichés de haute qualité. Avec la popularisation croissante de la photographie, les instantanés étaient également à l'ordre du jour. Plus tard, avec la numérisation, le nombre de photos du pape augmenta de façon exponentielle. À la fin des années 1950, Jean XXIII avait préparé avec des apparitions publiques ciblées ce que Jean-Paul II perfectionnerait plus tard à merveille : l'exploitation de la photographie pour les besoins de l'Église et la création d'un public international le plus vaste possible pour la parole du Pape, par l'intermédiaire de sa photo. Au même moment où Jean XXIII initie sa stratégie d'ouverture, un homme débute sa carrière au Vatican : on l'appellera plus tard «l'ombre du pape» : Arturo Mari accompagnera Pie XII lors de ses deux dernières années et demie de règne et approchera dès lors chaque pape comme aucun autre de ses confrères photographes. Il fut photographe officiel du Vatican jusqu'à Benoît XVI. Il était avec Paul VI lors du premier voyage en avion d'un souverain pontife et l'a ensuite accompagné dans de nombreux autres déplacements. Puis il consacra plus de la moitié de sa vie professionnelle à Jean-Paul II avant de servir Benoît XVI au cours des premières années de son pontificat. Pris sous un angle inhabituel, les clichés d'Arturo Mari viennent compléter les photos des papes rassemblées dans cet ouvrage et réalisées par des photographes internationaux renommés comme Andy Warhol. Au total, ces photos livrent un portrait impressionnant de chaque souverain pontife. Cela ne fait pas de doute : le pape reste la personne la plus photographiée de la planète. Parce que les autres veulent le voir. Et de près.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 02/11/2010

Thématique : Histoire du christianisme, Chrétiens d'Orient

Auteur(s) : Auteur : Helge Sobik

Éditeur(s) : Feymedia

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 3-941459-19-8

EAN13 : 9783941459199

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 287

Hauteur : 31 cm / Largeur : 26 cm

Épaisseur : 3,7 cm

Poids : 2290 g