Chargement...
Chargement...

Eloge de la graisse

Auteur : Olivier Bardolle

Paru le : 09/11/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Coup de gueule
Contributeur(s) : Non précisé.

17,15 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Essai qui démonte les critères esthétiques de la jeune fille filiforme imposée en Occident comme l'image de la beauté et qui, tout en faisant l'éloge de la rondeur, prône le retour à un certain plaisir de vivre dans une société qui procède à une entreprise de réification de la femme. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Depuis près d'un demi-siècle, nous vivons en Occident sous la dictature de la «belle jeune fille», filiforme, lisse et toujours fraîche, supposée être le sommet de nos valeurs en termes de désir et d'admiration. Ce canon s'impose très tôt dans le mental de la petite fille et aboutit à l'adolescence à une véritable tyrannie psychologique : elle cherche à tout prix à ressembler à l'image déclinée à l'infini dans les médias. Cette tyrannie trouve son accomplissement chez le «top model», longue tige décharnée (néanmoins pourvue de seins et de fesses) déambulant le visage fermé, à la manière d'un flamant rose, sur les podiums des défilés. Olivier Bardolle propose dans Éloge de la graisse d'autres critères esthétiques comme la «rondeur», et tord le cou à cette icône frelatée, facteur de tant de souffrances pour des générations de jeunes filles qui multiplient les régimes les plus extravagants. Certaines vont jusqu'à utiliser des méthodes radicales pour ne plus avoir à s'alimenter. Ce texte agit comme une oeuvre de santé publique. Il favorise le retour à une joie de vivre cruellement absente de notre société post-moderne, qui transforme, par le biais d'une entreprise de réification, la «jeune fille» en «bien de consommation», catégorie «produit de luxe». Après avoir fait un sort à la paranoïa ambiante et à la fausseté (dans une trilogie bientôt complétée par De la prolifération des homoncules sur le devenir de l'espèce, consacré à la résignation), Olivier Bardolle s'attaque à l'un des thèmes les plus lancinants de l'époque : la dictature de la beauté associée à la maigreur, avec pour but ultime de faire céder les faux-semblants sous la plume acérée du moraliste. À mettre entre toutes les mains... féminines.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Histoire de l'obésité

Avec le dernier ouvrage de Vigarello voilà une mise en bouche intéressante sur notre perception du corps et son histoire…

Fiche Technique

Paru le : 09/11/2006

Thématique : Sociologie des femmes

Auteur(s) : Auteur : Olivier Bardolle

Éditeur(s) : J.-C. Gawsewitch éditeur

Collection(s) : Coup de gueule

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35013-047-9

EAN13 : 9782350130477

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 187

Hauteur : 20 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 232 g