Chargement...
Chargement...

Esprit de corps, démocratie et espace public

Paru le : 17/08/2005
Éditeur(s) : PUF
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : La Politique éclatée
Contributeur(s) : Directeur de publication : Gilles J. Guglielmi - Directeur de publication : Claudine Haroche

17,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'esprit de corps relève de processus de socialisation déterminant tous les groupes humains et est lié au fonctionnement démocratique des sociétés occidentales. Ces douze études pluridisciplinaires (science politique, histoire, psychanalyse, sociologie...) mettent à jour les manifestations, les origines, les effets de l'esprit de corps et de ses modes de fonctionnement dans les groupes sociaux. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'esprit de corps fait depuis longtemps partie du vocabulaire courant mais il semble pourtant des plus difficiles à cerner et n'a fait l'objet que de rares recherches. Or, par sa fréquence et sa généralité, il invite à interroger les fondements des institutions et de l'espace public des sociétés occidentales. L'esprit de corps relève en effet de processus de socialisation qui déterminent tous les groupes humains. S'il assure d'une certaine cohérence l'idée d'institutionnalisation, il est à l'inverse perçu comme le lieu d'un possible dévoiement du sentiment d'identité, professionnelle ou sociale, d'un sentiment d'appartenance aux élites politiques, sociales ou administratives. Les contributions ici réunies, sous l'égide de l'École doctorale en science politique de l'Université de Paris-I (Panthéon-Sorbonne), s'attachent, dans une approche transdisciplinaire, à mettre à jour les manifestations, les origines, les ambiguïtés, les effets de l'esprit de corps et de ses modes de fonctionnement dans les groupes sociaux. D'aucuns prétendent qu'il n'y a plus de pouvoir, partant plus de politique... Et cependant, il n'y a jamais eu autant de pouvoirs éparpillés et contradictoires, de sectes et d'hérésies se battant pour la conquête du centre, de micro-pouvoirs en voie de disparition, lançant leurs revendications à la face des gouvernants. Jamais autant de fascination. Les analyses contemporaines jouent avec l'idée d'anti-pouvoir alors même qu'elles s'installent dans l'impérialisme de leurs propres discours. La politique reste bien le centre noir autour duquel tournent les avidités. Éclatement alors, plutôt envahissement et reflux. Mais ce n'est pas à la science politique conventionnelle, le plus souvent sclérosée, caparaçonnée, antique forteresse léguée par la préhistoire, qu'il appartient d'en parler. Ce n'est pas non plus à la stratégie partisane, toujours à la recherche de son unité embastillée. Les ouvrages de la collection «La Politique Éclatée» ont ce souci en commun : ne pas sectoriser et enfermer les analyses dans ce qu'il est convenu d'appeler «La» politique, mais poursuivre en d'autres terres ses éclats dispersés.

Fiche Technique

Paru le : 17/08/2005

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : PUF

Collection(s) : La Politique éclatée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-13-054659-5

EAN13 : 9782130546597

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 324

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 398 g