Chargement...
Chargement...

L'oubli de la société : pour une théorie critique de la postmodernité

Auteur : Michel Freitag

Paru le : 18/02/2002
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Collaborateur : Yves Bonny

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

Que se passe-t-il vraiment aujourd'hui dans nos sociétés ? Vers où et vers quoi allons-nous ? M. Freitag donne ici une vue d'ensemble de cette mutation d'une ampleur considérable, et propose un examen de quelques-unes des dimensions centrales et une interprétation dans la longue durée historique. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Que se passe-t-il vraiment aujourd'hui dans nos sociétés ? Vers où et vers quoi allons-nous ? Chacun, là où il est, sent bien que nous traversons à l'aveugle des transformations d'une ampleur considérable. Peut-on faire mieux que simplement décrire de telles transformations à propos de tel ou tel aspect de la vie collective ? C'est précisément ce que se propose Michel Freitag dans cet ouvrage. Il développe la thèse d'une mutation sociétale, c'est-à-dire globale : rien ne lui échappe, elle met en jeu toutes les facettes de notre existence et possède une portée civilisationnelle, que la perspective historique adoptée aide à mieux cerner. Elle engage notre identité collective et individuelle et nous interpelle donc tous directement. Une présentation d'ensemble de cette mutation ouvre ce volume. L'auteur l'examine ensuite en partant de quelques-unes des dimensions centrales de la socialité : la culture, l'identité et le politique, l'économie et la technique. Après en avoir dégagé la portée et la signification anthropologiques, il propose une interprétation de leurs transformations dans la longue durée historique, tournée vers l'analyse et l'évaluation critique de la réalité contemporaine.

Fiche Technique

Paru le : 18/02/2002

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Michel Freitag

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes Presses de l'Université Laval

Collection(s) : Sociologie contemporaine

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86847-616-3

EAN13 : 9782868476166

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 433

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 801 g