Chargement...
Chargement...

A la reconquête du travail

Auteur : Jean-François Naton

Paru le : 27/03/2008
Éditeur(s) : Indigène
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

11,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les maladies professionnelles, les suicides dans l'entreprise et la souffrance psychique sont des maux qui inscrivent les objectifs de l'entreprise dans une rentabilité immédiate au détriment des salariés. Conseiller confédéral de la CGT, J.-F. Naton s'inquiète d'un syndicalisme aux slogans décalés et réclame l'entrée des droits de l'homme dans l'entreprise. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

À la reconquête du travail Dans un réquisitoire à la Zola, Jean-François Naton, syndicaliste associé à toutes les négociations sur la santé au travail, accuse le trop fameux « travailler plus pour gagner plus ». Ce slogan nie la réalité du travail, masque la sous-estimation massive des accidents et maladies professionnelles, tait le contrôle du MEDEF si omniprésent qu'en 2005 la Sécurité sociale reconnaissait 2059 cancers d'origine professionnelle seulement quand l'Institut national de veille sanitaire en dénombre, annuellement, dix fois plus ! Le travail est devenu si dur que le ministère du Travail lui-même, en 2007, parle de « travailleurs de force », de « travailleurs contraints », d'« obligés du public », des « plus exposés » ; ils sont dix millions de salariés à relever de ces nouvelles catégories et beaucoup mourront prématurément. Le peuple des précaires, des intérimaires vient grossir leurs rangs - tout est fait pour favoriser la production à flux tendu, distribuer leurs 8 % aux nouveaux actionnaires, américains, russes, chinois. L'auteur s'indigne de cette « effroyable stratégie patronale » ; il déplorer une gauche adoptant les « 35 heures » sans chercher à rebâtir la « valeur travail », un syndicalisme encore trop peu sensible à ce « mal travail » qui menace jusqu'aux cadres, comme en a témoigné la vague récente des suicides. Jean-François Naton appelle à l'entrée des droits de l'homme dans l'entreprise ; à l'écoute de la parole des « oubliés » ; enfin, à l'expertise de scientifiques indépendants.

Fiche Technique

Paru le : 27/03/2008

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Jean-François Naton

Éditeur(s) : Indigène

Collection(s) : Indigène esprit, n° 25

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-911939-65-4

EAN13 : 9782911939655

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 117

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 198 g