Chargement...
Chargement...

Le syndicalisme dans la France occupée

Paru le : 19/06/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Histoire
Contributeur(s) : Directeur de publication : Michel Margairaz - Directeur de publication : Danielle Tartakowsky - Préfacier : Elyane Bressol

22,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

Apport à l'historiographie des pratiques syndicales dans la France occupée s'appuyant sur des archives émanant de fonds privés et de confédérations syndicales. Au-delà des approches envisageant la question sous l'angle de la Résistance ou de la collaboration, l'ouvrage montre la diversité des situations dues à la branche professionnelle, à sa place par rapport aux besoins de l'occupant. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Émanant d'historien(ne)s du patronat, des salariés, des fonctionnaires et, fait plus singulier, de responsables de l'Institut d'histoire sociale et des instituts fédéraux de la CGT - qui ont favorisé l'accès à des archives inédites - les contributions rassemblées ici s'attachent surtout à l'analyse de pratiques syndicales multiples, surtout à l'échelle fédérale, dans la situation d'exception de guerre et d'occupation. Avec in fine un constat, corroborant celui formulé par Ian Kershaw à propos de l'Allemagne : «les pressions économiques de la guerre» constituent sans doute un déterminant plus probant que les choix idéologiques. Du fait des archives disponibles - qui reflètent pour partie la pression des institutions vichyssoises - le volume privilégie, par nécessité, les fédérations de syndicats «légaux» : les ex-confédérés de la CGT - surtout les «fédéraux» loyaux au régime - ainsi que les syndicats patronaux, minorant de fait les autres échelles d'observation ainsi que les syndicats professionnels, la CFTC et les ex-unitaires de la CGT. Mais les acteurs de ce syndicalisme «légal» ne pouvant faire abstraction de celui qui l'est moins ou ne l'est pas du tout - sous des formes d'ailleurs complexes de cohabitation - le croisement des regards et des échelles a été poussé au plus loin pour analyser les épreuves exceptionnelles subies par les diverses formes du syndicalisme et, une fois refermée la parenthèse des années noires, les traces parfois durables qu'elles y ont laissées.

Fiche Technique

Paru le : 19/06/2008

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0600-0

EAN13 : 9782753506008

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 508

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,8 cm

Poids : 785 g