Chargement...
Chargement...

Le travail : un marché pas comme les autres

Auteur : Jean Vercherand

Paru le : 28/04/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Des sociétés
Contributeur(s) : Non précisé.

16,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dresse un bilan du marché du travail, prenant en compte la réduction de la durée du travail, en s'appuyant sur les innovations dans les biens de consommation, les implications normatives sur les politiques des revenus et de l'emploi, tout en proposant un retour sur les grands courants de la pensée économique. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Travail Un marché pas comme les autres Partant des spécificités historiques du marché du travail, l'ouvrage de Jean Vercherand en propose une reconstruction théorique avec des implications importantes sur les théories de la consommation et de la croissance. Durée du travail, niveau des salaires, conditions de travail et insécurité de l'emploi... Autant de sujets conflictuels qui ont contribué à forger l'évolution des sociétés industrielles et qui, aujourd'hui, restent aigus (35 heures, précarité, chômage, « petits boulots », discriminations à l'embauche, nouvelles pathologies liées au travail, etc.). À la fin du XVIIIe siècle, les premiers pays industriels avaient proclamé les grands principes libéraux pour le marché du travail. Or, ce dernier, qui semblait répondre aux conditions d'une concurrence pure et parfaite, s'est révélé très conflictuel. Aucun marché n'a ce caractère si constant et affirmé. C'est le seul dont les conflits - les grèves - font l'objet d'un recensement par les statistiques officielles (en France, depuis 1890). Finalement, le législateur est revenu en arrière en concédant aux acteurs de ce seul marché le droit à se coaliser, c'est-à-dire à se comporter en monopoleurs. Puis il a poursuivi jusqu'à bâtir un droit spécial pour le travail. Les théories économiques contemporaines ont le plus grand mal à rendre compte de ces spécificités. Après avoir présenté les caractéristiques historiques de ce marché, cet ouvrage développe deux voies explicatives. Le marché du travail se caractérise par une asymétrie de rapport de force qui fait que l'offre de travail n'est pas autonome de la demande mais lui est subordonnée. Cela entraîne un mécanisme de marché totalement différent... Le progrès technique présente une double dimension par le fait qu'il contribue, d'une part, à accroître la productivité du travail et, d'autre part, à stimuler la consommation. Or, rien ne garantit que les deux dynamiques soient égales entre elles sur une longue période... Le raisonnement, développé à partir des fondamentaux microéconomiques, débouche sur deux problèmes cruciaux de régulation économique : le partage de la valeur ajoutée et celui du travail dans la société. Au-delà, il permet de comprendre pourquoi le travail a été et reste au coeur de toute la problématique sociale, idéologique et politique.

Fiche Technique

Paru le : 28/04/2006

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Jean Vercherand

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Des sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-0270-6

EAN13 : 9782753502703

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 203

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 340 g