Chargement...
Chargement...

Rémunérer le travail : vivre de son salaire en régime de libre entreprise

Auteur : Edmund Strother Phelps

Paru le : 03/10/2007
Éditeur(s) : Economica
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Economie
Contributeur(s) : Traducteur : Claude Mouchot

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

S'intéressant aux rémunérations des travailleurs les moins payés aux Etats-Unis, l'auteur, professeur à la Columbia University, développe une argumentation pour une subvention à l'emploi pour les bas salaires, subvention décroissant lorsque le salaire croît. Il répond également aux objections que cette proposition a soulevées. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Depuis les années 70, un fossé s'est creusé entre les rémunérations des travailleurs les moins payés et celles de la classe moyenne. N'étant plus en mesure d'obtenir un salaire décent dans un emploi reconnu, beaucoup ont abandonné toute recherche d'emploi, et l'attachement au travail de ceux qui sont restés a faibli, entraînant une réduction de l'emploi. Pour Edmund Phelps, c'est un échec de l'économie politique dont les effets pernicieux se sont extrêmement développés et sont en train de discréditer le système de libre entreprise lui-même. La solution qu'il propose consiste à verser une subvention aux entreprises pour chaque travailleur à bas salaire qu'elles emploient. Comme les firmes embaucheraient de plus en plus de ces travailleurs, le marché du travail se raffermirait, entraînant à la hausse leurs niveaux de rémunération aussi bien que leur emploi. « Edmund Phelps propose un programme radical pour subventionner le travail trop peu payé aux États-Unis... Les perspectives d'emploi et de salaire [des travailleurs] en seraient transformées... L'État providence moderne fonctionne très mal et le programme de M. Phelps devrait, le moment venu, le remplacer et non pas s'y ajouter. » Clive Crook, Economist « [Phelps] considère que beaucoup d'Américains ont été exclus de la vie active et privés de toutes les ressources physiques et psychologiques que procure le travail, simplement du fait que leurs salaires étaient trop faibles, notamment quand on compare le montant de ce qu'ils sont en mesure de gagner à celui qu'ils peuvent « gagner », en espèces et en nature, via le système de protection sociale, en ne travaillant pas du tout... Phelps développe son argumentation avec éloquence et clarté. » Peter David, Wall Street Journal « Le Chancelier a avancé l'idée d'un crédit d'impôt pour les familles de travailleurs... L'attaque la plus directe est toujours la meilleure. Si les incitations au travail sont inadaptées et les salaires trop bas, il faut mettre en place des subventions au salaire... Au travers d'une argumentation irréfutable, [Phelps] propose une subvention décroissante pour l'emploi des bas salaires. » Martin Wolf, Financial Times « Le plan [de Phelps], présenté dans... Rewarding Work, s'est attiré des commentaires élogieux des conservateurs aussi bien que des libéraux, en faisant ainsi le projet le plus intéressant de ces dernières années... Ce projet (ou quelque chose d'approchant) est peut-être la seule façon d'atteindre un consensus politique durable au sujet de l'ouverture des marchés et du progrès technique qui, à long terme, bénéficieront à nous tous. » Matthew Miller, Washington Post

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2007

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Edmund Strother Phelps

Éditeur(s) : Economica

Collection(s) : Economie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7178-5446-0

EAN13 : 9782717854466

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 213

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 430 g