Chargement...
Chargement...

Temps modernes, horaires antiques : la durée du travail au tournant d'un millénaire

Auteur : Pietro Basso

Paru le : 15/11/2005
Éditeur(s) : Page deux
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Cahiers libres
Contributeur(s) : Traducteur : Roberta Franco

27,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etudie l'évolution du temps de travail depuis 1945. Explique pourquoi la prolongation du temps de travail effectif reste un objectif décisif pour les employeurs dans la concurrence mondialisée. Analyse la recomposition du temps de travail (temps de transport, suppression des pauses, intensification du travail...) dont les conséquences se font de plus en plus sentir sur la vie des salairés. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'OCDE et la presse économique annoncent, avec régularité, que le nombre d'heures moyen de travail par an diminue dans les « pays riches ». Un mythe est ainsi cultivé : la société dite postindustrielle se caractériserait par une diminution automatique de la durée du travail. Certes, parfois, les mêmes institutions doivent reconnaître que « la principale raison de la baisse moyenne du temps de travail par salarié » depuis 1990 est due « à la croissance des emplois à temps partiel », pour l'essentiel contraint (The Economist, 24 juillet 2004). Derrière les statistiques et leurs moyennes se cache un changement d'envergure : la hausse de la productivité s'accompagne d'un allongement de la durée effective du temps de travail, un travail toujours plus dense et intense. Dans cet ouvrage, à contre-courant des analyses économiques et sociologiques dominantes, Pietro Basso explique et illustre les raisons de cette mutation qui pèse de plus en plus sur la vie quotidienne de la grande majorité des salarié.e.s. C'est une porte d'entrée à la réflexion sur l'organisation du travail, sur sa place dans la société et sur la nécessité de porter un regard critique sur cette dernière. « Dans cette enquête qui fait autorité et qu'il est urgent de lire, Pietro Basso montre qu'il n'y a rien de plus corrosif pour la solidarité sociale que la « maladie américaine » - aux traits de pandémie - des horaires de travail qui ne cessent de se prolonger et des inégalités économiques toujours plus grandes. » Mike Davis, auteur de Génocides tropicaux, Catastrophes naturelles et famines coloniales, Ed. La Découverte, 2003

Fiche Technique

Paru le : 15/11/2005

Thématique : Sociologie et psychologie du travail

Auteur(s) : Auteur : Pietro Basso

Éditeur(s) : Page deux

Collection(s) : Cahiers libres

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-940189-19-6

EAN13 : 9782940189199

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 477 g