Chargement...
Chargement...

Victor Basch (1863-1944) : un intellectuel cosmopolite

Auteur : Françoise Basch

Auteur : Liliane Crips

Auteur : Pascale Gruson

Paru le : 20/01/2000
Éditeur(s) : Berg international
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Madeleine Rebérioux

18,80 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le parcours atypique de Victor Basch, homme d'action et intellectuel engagé. Ce germaniste et universitaire kantien fait ses premières armes de militant comme dreyfusard. Soutenant la politique de l'union sacrée pendant la Grande Guerre, il devient ensuite président de la Ligue des droits de l'homme puis le principal artisan du Front populaire, avec Blum. Il meurt sous l'Occupation. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Cosmopolite au sens noble du terme, Victor Basch (1863-1944) se définissait comme «patriote et internationaliste». Homme d'action, intellectuel engagé dans son siècle, militant, il a consacré sa vie à la défense du droit et de la justice. Germaniste de renom, spécialiste d'esthétique et de philosophie allemande, cet universitaire kantien fait ses premières armes de militant à Rennes, en 1899, comme dreyfusard de choc. L'Affaire lui inspire un système de valeurs et un modèle d'engagement initié par le socialisme jaurésien. Ce modèle universaliste et humaniste, Basch tentera, sa vie durant, de l'appliquer aux réalités tant françaises qu'internationales. L'accusation de trahison visant Dreyfus réactive le nationalisme antisémite et l'amène à la prise de conscience individuelle d'une origine collective : événement fondateur, l'Affaire réveille son identité juive. Soutenant la politique d'Union sacrée pendant la Première Guerre, Victor Basch a néanmoins résisté à la tentation manichéenne de la germanophobie délirante. Devenu président de la Ligue des Droits de l'Homme en 1926, il défend la République et s'attire la haine de l'extrême droite. Il prendra position contre le pacifisme intégral en dénonçant, dans les années 30, le militarisme renaissant de l'Allemagne nazie et l'hitlérisme triomphant. Principal artisan du Front populaire, cet ami de Léon Blum n'hésita pas à critiquer la politique de non-intervention en Espagne. Il mourut sous les coups de la Milice, aux derniers jours de l'Occupation. Toute sa vie peut être décryptée comme une victoire anticipée sur ses assassins. Cet ouvrage collectif, préfacé par Madeleine Rebérioux, éclaire le parcours atypique de Victor Basch, explore les différentes facettes de son œuvre et replace dans leurs contextes les luttes menées par cet esprit libre, homme de passion autant que de raison. Des textes de Victor Basch, devenus introuvables, illustrent les différentes études qui lui sont consacrées.

Fiche Technique

Paru le : 20/01/2000

Thématique : Récits de vie

Auteur(s) : Auteur : Françoise Basch Auteur : Liliane Crips Auteur : Pascale Gruson

Éditeur(s) : Berg international

Collection(s) : Pensée politique et sciences sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-911289-21-8

EAN13 : 9782911289217

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 304

Hauteur : 25 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,7 cm

Poids : 484 g