Chargement...
Chargement...

Les mots de Nicolas Sarkozy

Auteur : Louis-Jean Calvet

Auteur : Jean Veronis

Paru le : 06/03/2008
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Le Sarkozy tel qu'il se parle : une étude linguistique des discours électoraux du Président de la République. Amusant et instructif...

L'homme est partout, parle, remue, s'agite. Le président est multiple, se dédouble, couvre l'espace des territoires comme des médias. En un an de pouvoir, il a déclenché autant d'étonnement, que de passion ou de haine. Tout est accroche en lui, en particulier son langage.

De ses 28 ans, où il était maire de Neuilly, à ses 52 ans, où il est devenu Président de la République, il est passé d'un vocabulaire musclé (entre Karcher et racaille) à une redoutable rhétorique. Les journalistes se sont régulièrement emparés de son verbiage mais voilà que les linguistes s'y intéressent en faisant parler ses derniers discours électoraux, interviews et conférences de presse.

Bien sur, Nicolas Sarkozy n'écrit plus ses discours depuis longtemps et possède "une plume". L'étude se développe donc autour de l'élément central de la production linguistique sarkozienne : Henri Guaino. Artisan de la rupture linguistique en politique, Henri Guaino choisit un style direct, raccourcit les phrases, utilise un vocabulaire limité et martèle le tout de répétitions (très exactement des anaphores). Nicolas Sarkozy dira, par exemple, 27 fois la formule "Je veux être président" en janvier 2007, 11 fois "Pourquoi tant de haine" en avril 2007 ou 10 fois "le droit de parler" en avril 2007. La force des deux hommes ne se révèle pas seulement dans leur "rabachage", ni dans leur style technocratique tourné vers le dynamisme et l'action du verbe, mais aussi avec la "vampirisation" des idées et des mots de leurs adversaires. (Reprendre entre autre les sentiments, l'amour, la tendresse chez Ségolène Royal).

A la lecture de cet ouvrage, on ne sait plus trop qui s'exprime en écoutant Nicolas Sarkozy : lui ou l'autre. Heureusement ou malheureusement, le récitant a quelquefois la langue qui dérape et il deviendrai même grossier, gachant ainsi tous les efforts du "marionettiste".

16,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Les auteurs, linguistes, décryptent le langage du président de la République en offrant un regard original sur la vie politique française depuis la campagne électorale et l'élection présidentielle de 2007 qui a suivi. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Nicolas Sarkozy avait promis une rupture politique, elle fut surtout linguistique. D'une redoutable efficacité rhétorique, il a en effet, tout au long de la campagne présidentielle, procédé à une série de «hold-up» sur le discours des autres candidats - une véritable vampirisation linguistique dont le principal artisan, les auteurs le montrent de façon scientifique, est Henri Guaino. À travers plus de trois cents discours et à l'aide d'outils d'analyse informatique des textes, décryptant tant la forme que le contenu, les auteurs de cet ouvrage analysent les lapsus, les formules, les procédés du président ou plutôt de sa plume - les «mots de la victoire», qui sont aussi ceux qui participent à la médiatisation du personnage. Un livre réjouissant, à la fois ouvrage de méthode et regard original sur le discours politique français.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 06/03/2008

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Louis-Jean Calvet Auteur : Jean Veronis

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-095631-4

EAN13 : 9782020956314

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 173

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 267 g