Chargement...
Chargement...

Europe. n° 906, Ludwig Wittgenstein

Paru le : 07/10/2004
Éditeur(s) : Europe
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

18,30 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Des spécialistes analysent les aspects essentiels de l'oeuvre de Wittgenstein (1889-1951) pour qui la philosophie n'est pas une discipline qui peut se constituer en savoir, mais une thérapeutique de la pensée. Au sommaire : Quelques feuillets de pensée (C. Lecerf) ; Réflexions sur les limites du langage (P. Hadot) ; Jeter l'échelle (J. Conant), etc. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Né en 1889 dans l'une des plus riches familles de Vienne, étudiant puis ami de Bertrand Russell à Cambridge en 1912-1913, Wittgenstein s'engage dans l'armée autrichienne pendant la Première Guerre mondiale. À l'issue du conflit, il abandonne la fortune héritée en 1913 à la mort de son père, renonce à la vie universitaire, entreprend une carrière d'instituteur de campagne (1919-1926) puis se consacre pendant deux ans, à Vienne, à la construction d'une maison pour sa soeur Margaret. En 1929, il accepte de retourner à Cambridge, où il reçoit le grade de docteur pour son Tractatus logico-philosophicus (1921), aujourd'hui considéré comme l'un des livres majeurs du XXe siècle. Dans le Tractatus, Wittgenstein tente de répondre à la question «Que peut-on exprimer ?». Son entreprise de clarification concerne l'usage et les pièges du langage, la pensée logique, mais aussi le sens éthique et esthétique du monde qui, selon les aphorismes du Tractatus, relève de l'indicible. «Ce qui peut être dit peut être dit clairement, et sur ce dont on ne peut parler, il faut faire silence.» Dans ses travaux ultérieurs, Wittgenstein a profondément réélaboré et enrichi sa philosophie première, au point que l'on a pu parler de «seconde philosophie». Cependant, on observe une constante dans l'esprit profond de sa démarche : pour Wittgenstein, la philosophie n'est pas une discipline qui peut se constituer en savoir. Il faut plutôt y voir une thérapeutique de la pensée. Wittgenstein affirme à ce propos : «Je dois être simplement le miroir dans lequel le lecteur voit sa propre pensée, avec toutes ses difformités, et par le secours duquel il puisse la redresser.» En somme, il s'agit de changer le style de pensée : «Changer le style de pensée, c'est ce qui compte dans ce que je fais, et persuader les gens de changer leur style de pensée, c'est ce qui compte dans ce que je fais». Ce numéro d'Europe, auquel participent quelques-uns des meilleurs spécialistes de Wittgenstein, tant en France qu'à l'étranger, explore des aspects essentiels et parfois méconnus d'une oeuvre originale et fascinante.

Fiche Technique

Paru le : 07/10/2004

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Europe

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-910814-86-6

EAN13 : 9782910814861

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 380

Hauteur : 22 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 440 g