Chargement...
Chargement...

Socio. n° 2, Révolutions, contestations, indignations

Paru le : 16/12/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Pénélope Larzillière - Directeur de publication : Boris Petric

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Quatrième de couverture

« L'hégémonie occidentale s'est brisée à partir de la fin du XIXe siècle [...], à partir de 1917 se soulèvent d'un côté des forces sociales internes, les ouvriers, les féministes et surtout le communisme, et d'un autre côté les mouvements de décolonisation, les nationalismes. Dans une deuxième étape, les libérateurs deviennent des tyrans parce qu'ils ont une action définie de façon purement négative : éliminer l'Occident tout compris, y compris la rationalité. D'où un monde éclaté et des pouvoirs absolus non contrôlés et non contrôlables : ici, un capitalisme financier spéculatif ; ailleurs un pouvoir totalitaire ; ailleurs encore la corruption, de nouveaux dictateurs nationalistes. Le problème est maintenant de savoir si, après cette vision négative, peut se construire, avec toutes les diversités intérieures qu'on voudra, l'équivalent de ce qu'a été le modèle européen, mais sans la domination du reste du monde. Peut-on réintroduire la démocratie ? » Alain Touraine « Les islamistes sont en décalage avec la culture politique du printemps arabe [...]. Il y a une homothétie intéressante entre le nouveau champ religieux et un espace démocratique : individualisation, diversification et refus de toute vision holistique de la société. Face à cela, le modèle islamiste reste dans la culture de l'ancien régime : autoritaire, centralisé et étatique. Il est donc normal que les islamistes soient à leur tour l'objet d'une contestation populaire selon les mêmes modalités que les anciens régimes et avec les mêmes mots d'ordre et les mêmes blagues. » Olivier Roy « Internet, en soi-même, ne provoque pas de mouvements. Il accélère la vitesse de propagation des mouvements et rend possible l'auto-organisation. » Manuel Castells « Il existe un lien étroit entre la naissance et la propagation des idéologies globales et le succès des révolutions, et ce, dans un double sens : les idéologies globales mettent à disposition des contestataires les mots clés et les schémas narratifs qui permettent de forger avec succès une large alliance contre l'ancien régime concerné. Et dans le même temps, les révolutions réussies, dans la mesure où elles se présentent elles-mêmes comme une sorte d'heure zéro historique, font émerger de nouvelles idéologies globales ». Matthias Middell

Fiche Technique

Paru le : 16/12/2013

Thématique : Revues d'Ethnologie et de Sociologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7351-1624-7

EAN13 : 9782735116249

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 369

Hauteur : 22 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 658 g