Chargement...
Chargement...

Ils sont devenus français : dans le secret des archives

Auteur : Doan Bui

Auteur : Isabelle Monnin


24,90 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Enquête des journalistes du "Nouvel Observateur" sur les dossiers de naturalisation conservés aux Archives nationales. Elles retracent le parcours administratif de personnes ayant acquis la citoyenneté française depuis la loi sur la nationalité du 26 juin 1889 : J. Offenbach, G. Apollinaire, S. Goscinny, W. Kandinsky, J. Kosma, etc. Doan Bui a reçu le prix Albert Londres 2013. ©Electre 2021

Les héros de ce livre étaient polonais, espagnols, russes, ukrainiens, italiens... En une génération, ces immigrés sont devenus la France. Ils portent l'esprit français, la culture, peut-être un peu de ce qu'on appelle l'identité d'une nation. Pourtant, ils ne sont pas nés français. Ils s'appellent Zola, Apollinaire, Gainsbourg, Sarkozy, Drucker, mais aussi Badinter, Chagall, Montand, Kandinsky, Coluche ou Aznavour... Leur naturalisation est le fruit de longues démarches administratives. Les Archives nationales ont tout gardé dans des chemises en carton au papier jauni, dans des milliers de boîtes, sur plusieurs kilomètres de rayonnages. Pour la première fois, voici ces trésors de papier où se racontent épopées intimes et aventures collectives au gré des ballottements de l'histoire. Pour exhumer ce fabuleux patrimoine, les auteures, journalistes au Nouvel Observateur, ont mené une longue enquête de détective. Lettres manuscrites, rapports de police, documents officiels se répondent et dessinent les destinées émouvantes d'hommes et de femmes qui nous font revisiter l'histoire de France. Chronologie Le 26 juin 1889, la première loi sur la nationalité donne la nationalité française à tout individu étranger né sur le sol français et qui y réside jusqu'à sa majorité. Le 5 août 1914, une nouvelle loi autorise le gouvernement à naturaliser, sans conditions de résidence, les étrangers qui contractent un engagement volontaire pour la durée de la guerre (article 3). Le 10 août 1927, est adoptée une loi d'assouplissement des naturalisations. Cette procédure permet un doublement du nombre de décrets promulgués chaque année. Le pays, saigné à blanc par la Grande Guerre, a besoin de bras. Le 22 juillet 1940, le gouvernement du Maréchal Pétain crée une commission de révision des 500 000 naturalisations prononcées depuis 1927. 15 000 personnes, surtout des Juifs, seront dénaturalisées. Par ailleurs, la loi du 23 juillet 1940 déchoit de sa nationalité toute personne ayant quitté le territoire national sans l'autorisation du gouvernement : 446 résistants en feront les frais dont le général de Gaulle. Le 19 octobre 1945, après la Libération et l'abrogation des lois de Vichy, l'ordonnance n° 5/2447 promulgue un nouveau code de la nationalité. L'ordonnance étend les cas d'attribution et d'acquisition de la nationalité française pour les enfants nés à l'étranger de mère française et les ressortissantes étrangères épousant un Français. Le ministère chargé de la Population remplace celui de la Justice pour le traitement des dossiers.

Fiche Technique

Paru le : 10/11/2010

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Doan Bui Auteur : Isabelle Monnin

Éditeur(s) : Lattès

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7096-3552-6

EAN13 : 9782709635523

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 303

Hauteur : 24 cm / Largeur : 18 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 686 g