Chargement...
Chargement...

L'altermondialisme : théories et pratiques

Paru le : 16/05/2013
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Chemins de pensée
Contributeur(s) : Directeur de publication : Aurélien Liarte - Directeur de publication : Philippe Georges - Préfacier : Franck Fischbach

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'altermondialisme, celui pratiqué par exemple par ATTAC, renouvelle les pratiques politiques et sociales et les conceptions des mouvements d'émancipation. Une analyse de ses fondements et de son implication dans la dénonciation et la critique des sociétés capitalistes, de la mondialisation et de la vision néolibérale de l'Etat. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le mouvement altermondialiste, autrefois au coeur de l'actualité politique et sociale, semble aujourd'hui refluer. S'agit-il alors d'un phénomène passé de mode ou était-ce au contraire l'amorce d'une transformation en profondeur des théories et des pratiques contestant l'ordre dit «néolibéral» ? A l'heure où la crise financière et économique n'en finit pas de marquer durablement le monde, les auteurs de cette étude ont essayé de revenir sur les critiques portées par les altermondialistes, afin d'examiner leur bien-fondé mais aussi leurs limites. De l'éclosion de projets alternatifs (tels que ceux défendus par l'association d'éducation populaire ATTAC) à la transformation des mouvements d'émancipation, de la critique d'une mondialisation au constat d'une nouvelle dominance mondiale, au bénéfice de quelques Etats-nations, le lieu de l'altermondialisme se dessine alors. Il s'agit d'un projet visant à réarticuler les niveaux antagoniques de la globalisation, à forger une société mondiale non à partir de celle-ci, mais en essayant de dépasser les impossibilités qu'elle produit. Les outils de la dénonciation sont-ils néanmoins fondés ? Quel statut notamment accorder à la dénonciation d'une «idéologie néolibérale», censée dominer nos sociétés capitalistes ? Les problèmes contemporains inhérents à l'ordre du monde en général (ce qu'il est convenu d'appeler la «mondialisation» ou la «globalisation») et à celui de la nature (l'écologie, le «développement durable», mais également le bien-être existentiel et affectif de l'individu dans son ensemble) engagent ainsi la philosophie politique et morale à questionner à nouveaux frais les tensions entre l'individualité de l'individu et le monde qui est proprement le sien.

Fiche Technique

Paru le : 16/05/2013

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Les éditions Ovadia

Collection(s) : Chemins de pensée

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-36392-047-3

EAN13 : 9782363920478

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 192

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 274 g