Chargement...
Chargement...

Hannah Arendt, crises de l'Etat-nation : pensées alternatives

Paru le : 23/11/2007
Éditeur(s) : Sens & Tonka
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Sciences sociales
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Centre de sociologie des pratiques et des représentations politiques (Paris) - Auteur : Anne Kupiec - Auteur : Martine Leibovici - Auteur : Géraldine Muhlmann - Auteur : Etienne Tassin

25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de contributions sur l'analyse du pouvoir politique et de la souveraineté développée par H. Arendt dans le chapitre intitulé Le déclin de l'Etat-nation et la fin des droits de l'homme ("Origines du totalitarisme"). Observant la façon dont cette forme politique est impuissante à répondre à l'afflux des réfugiés, elle remet en cause la souveraineté comme principe de la politique moderne. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'idée d'État-nation est soutenue par le principe de souveraineté, populaire d'abord, nationale ensuite. Or, par une analyse très originale de la liberté politique, qui prend à contre-pied l'évidence d'une assimilation du pouvoir politique à l'exercice d'une souveraineté, Hannah Arendt démontre l'incompatibilité des principes de liberté et de souveraineté. L'extraordinaire portée de cette critique, qui prend naissance dans l'examen de l'État-nation mais en excède la seule dimension pour inviter à repenser le politique dans son concept, reste encore sous-estimée.

Fiche Technique

Paru le : 23/11/2007

Thématique : Textes des Philosophes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Sens & Tonka

Collection(s) : Sciences sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84534-166-0

EAN13 : 9782845341661

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 377

Hauteur : 20 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 486 g