Chargement...
Chargement...

La grève généralisée en France : mai-juin 68

Auteur : Informations correspondance ouvrières (France)

Paru le : 11/06/2007
Éditeur(s) : Amis de Spartacus
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

10,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Texte publié en juillet 1968, peu après les événements de mai 1968, par ICO, un groupe qui a rassemblé, de 1958 à 1975, marxistes et anarchistes. Analyse et objectifs de la grève générale. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cahiers Spartacus 1936 2006 Pourquoi, 40 ans plus tard, revenir sur les grèves de mai-juin 1968 ? Elles sont encore plus éloignées de nous que ne l'étaient à l'époque celles de mai 1936. Dans des circonstances très différentes, les leçons du passé sont très peu de choses par rapport aux exigences de la situation présente. L'expérience de ceux qui ont participé à l'épisode antérieur peut même se révéler nuisible si elle ne prend pas en compte les changements considérables intervenus depuis lors, et les caractéristiques propres au mouvement en cours. À l'évidence, la France de 1968 n'était plus celle de 1936, et pas seulement parce qu'au lieu de se débattre dans la crise économique, de voir approcher, comme une catastrophe inévitable, un nouveau massacre, elle connaissait presque le plein emploi et n'envisageait pas comme imminent un affrontement ouvert entre les impérialismes en Europe. Surtout, la société française était devenue très majoritairement une société de salariés, et la concentration de ceux-ci en entreprises de plus en plus grandes s'amorçait nettement. Cette tendance a pris au cours des 40 dernières années un cours nouveau : non pas celui des usines géantes, de plus en plus rares, mais celui d'entreprises, réunies en groupes, de plus en plus spécialisées, rendant la production toujours plus dépendante de relations multiples et compliquées, locales et internationales. Et à côté de la production matérielle, un ensemble de services collectifs, publics ou non, assistant nombre d'habitants dans leur vie quotidienne. Lorsque, ces dernières années, des décisions gouvernementales - sur les retraites, sur le contrat de travail - ont mobilisé contre elles une partie non négligeable de la population, le cri de « Grève générale » a retenti ici et là. L'exemple de mai 1968, pour lointain qu'il soit, est le plus proche que nous ayons. Dans cette brochure que les travailleurs qui formaient Informations Correspondance Ouvrières ont tirée à chaud de leur participation au mouvement, on verra en particulier s'esquisser une caractéristique essentielle de la grève générale dans une société comme la nôtre : c'est que, pour survivre, et avec eux toute la population, les grévistes seront très rapidement confrontés à la nécessité de remettre en route la production, à leur façon et à travers leur propre organisation.

Fiche Technique

Paru le : 11/06/2007

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Informations correspondance ouvrières (France)

Éditeur(s) : Amis de Spartacus

Collection(s) : Cahiers. Série B, n° 172

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-902963-54-8

EAN13 : 9782902963546

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 110

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 201 g