Chargement...
Chargement...

La modernité du concept de nation au XVIIIe siècle (1715-1789) : apports des thèses parlementaires et des idées politiques du temps

Auteur : Ahmed Slimani

Paru le : 15/03/2004
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Bouches-du-Rhône) Centre d'études et de recherches d'histoire des idées et des institutions politiques (Aix-en-Provence

42,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
12,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

L'idée nationale contemporaine a fait l'objet de travaux abondants mais il n'en est pas de même concernant le XVIIIe siècle. Cette étude historique, politique, juridique et institutionnelle tente de cerner le concept de nation depuis sa genèse. ©Electre 2018

Contenus Mollat en relation

Dossiers

La « littérature ailée » de la fin d’Ancien Régime : 1788 et l’anarchie de la presse

A la fin de l’époque moderne, mémoires, libelles, pamphlets et journaux sont autant de documents de premières mains dans lesquelles leurs auteurs racontent leur temps, leur société, leurs histoires, leurs savoirs et leur monde. Ces textes proviennent pour la plupart de cette « littérature ailée », pour reprendre les mots d’Arlette Farge, qui mêle discours politiques, écrits satiriques et imaginaire populaire en ce que les historiens appellent communément la littérature de combat d’Ancien Régime.

Fiche Technique

Paru le : 15/03/2004

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Ahmed Slimani

Éditeur(s) : Presses universitaires d'Aix-Marseille

Collection(s) : Collection d'histoire des institutions et des idées politiques, n° 27

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7314-0399-3

EAN13 : 9782731403992

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 623

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 970 g