Chargement...
Chargement...

Relations sociales dans les services d'intérêt général : une comparaison France-Allemagne

Paru le : 12/09/2011
Éditeur(s) : CIRAC
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Solène Hazouard - Directeur de publication : René Lasserre - Directeur de publication : Henrik Uterwedde

25,00 €
Expedié sous 10 à 15 jours (sous réserve de confirmation)
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette synthèse collective s'inscrit dans le cadre d'un programme de formation-recherche et a pour ambition de comparer les transformations de l'organisation des relations professionnelles, des modalités et des enjeux de la régulation sociale dans le secteur des services d'intérêt général en France et en Allemagne depuis la fin des années 1990. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Relations sociales dans les services d'intérêt Général Une comparaison France-Allemagne Dans le contexte de la promotion et de l'intégration du marché intérieur européen initiées par l'Acte unique, un processus de dérégulation dans les services publics d'intérêt général a été engagé à l'aube des années 1990 au niveau communautaire en vue de favoriser l'émergence d'un grand marché des services à l'échelle européenne. Ce processus de dérégulation avait pour objet d'ouvrir à la concurrence les services d'intérêt général des pays membres qui, jusqu'alors, étaient généralement organisés en monopoles publics et constituaient pour ainsi dire des enclaves nationales échappant à la fois aux règles communes de la concurrence et, de surcroît, au droit commun du travail dans les pays membres. De ce fait même, les directives successives adoptées au niveau communautaire, puis transposées en droit national, ont non seulement modifié les modes de régulation économique, mais plus profondément encore les systèmes de régulation socioprofessionnelle et de gestion des ressources humaines de ce secteur, remettant ainsi en question les particularités sociales du service public qui s'étaient affirmées dans la plupart des Etats membres depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Tel est l'objet du présent ouvrage qui étudie et compare, principalement à travers le cas de la France et de l'Allemagne qui sont au centre de l'analyse, mais aussi à partir d'autres exemples européens, tels que celui de l'Autriche, de la Grande-Bretagne et de la Suède, les incidences de cette politique de dérégulation sur les relations collectives de travail et le management social des entreprises dans le secteur, désigné désormais sous le terme de services d'intérêt économique général (SIEG). Au-delà des singularités des expériences nationales qui ont marqué la structuration initiale, puis la transformation des anciens services publics, il ressort de l'analyse des effets que la dérégulation a induits dans le champ social un tableau d'ensemble très différencié, dans lequel coexistent des évolutions régressives en termes d'acquis sociaux statutaires, mais également de nouvelles formes d'organisation des rapports de travail. Les unes et les autres concourent à la modernisation économique et sociale de ce vaste ensemble qui, incluant des secteurs aussi essentiels que ceux de l'énergie, de la communication et des transports, sont d'une importance vitale pour la compétitivité des économies européennes.

Fiche Technique

Paru le : 12/09/2011

Thématique : Sciences politiques - Généralités

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : CIRAC

Collection(s) : Travaux et documents du CIRAC

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-905518-40-5

EAN13 : 9782905518408

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 303

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g