Chargement...
Chargement...

Temps et espaces de la violence : colloque, Amiens, 7 et 8 décembre 2000

Paru le : 18/05/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Sens critique
Contributeur(s) : Directeur de publication : Evelyne Pewzner - Editeur scientifique (ou intellectuel) : CENTRE UNIVERSITAIRE DE RECHERCHE EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION (Amiens)

29,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Des philosophes, psychologues, historiens, psychiatres et politologues traitent de l'origine et des multiples manifestations de la violence à toutes les époques de l'histoire : violences d'Etat, violences urbaines, violences privées, terrorisme, images violentes. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

En un temps où les progrès de la technologie et les développements sophistiqués de la bureaucratie ont été mis au service d'une violence hallucinante, on observe de nouvelles expressions de la violence dont les médias, avides de sang, de terreur et d'effets spectaculaires, assurent la diffusion massive, favorisant, sciemment ou non, par la complaisance et la répétition des images une véritable contamination. Depuis la tenue du colloque Temps et Espaces de la Violence, les 7 et 8 décembre 2000 à Amiens, des événements spectaculaires et dramatiques sont venus nous rappeler la persévérance de la violence et du mal : le 11 septembre 2001 à New York, l'intervention en Afghanistan, la deuxième guerre du Golfe, le 11 mars 2004 à Madrid, le 7 juillet 2005 à Londres ne représentent que quelques aspects de la violence dévastatrice qui touche des populations entières, qui se répand dans les villes et se répète au coeur des foyers, qui s'affiche sur les écrans de télévision, qui se tapit dans l'intimité des alcôves. Dans cet ouvrage pluridisciplinaire, philosophes, psychologues, historiens, psychiatres et politologues traitent de l'origine et des multiples manifestations de la violence : violences d'état, violences privées, terrorisme, images violentes manifestent à l'envi cette passion du mal, cette troublante, insistante et terrifiante rage de destruction qui faisait dire à Freud en 1929 que l'homme est « tenté de satisfaire son besoin d'agression aux dépens de son prochain, d'exploiter son travail sans dédommagements, de l'utiliser sexuellement sans son consentement, de s'approprier ses biens, de l'humilier, de lui infliger des souffrances, de le martyriser et de le tuer ».

Fiche Technique

Paru le : 18/05/2006

Thématique : Méthodologie sociologique

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Sciences en situation

Collection(s) : Sens critique

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-908965-22-4

EAN13 : 9782908965223

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 325

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,7 cm

Poids : 448 g