Chargement...
Chargement...

Violence et politique

Auteur : Yves Michaud

17,75 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
0,00 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

L'auteur analyse les différents discours sur la violence : fantasmes de l'insécurité, théorie de l'agressivité, discours du réalisme politique, incantations à la révolte, etc. ©Electre 2022

La violence est de tous les temps, mais elle paraît aujourd'hui partout. Pourquoi nos sociétés éprouvent-elles le besoin de se rapporter à elles-mêmes par le biais de cette catégorie fourre-tout, de cette notion vague et précise à la fois, bien réelle et pourtant illusoire, masque et révélateur d'une vérité plus profonde? Et comment lutter contre la violence s'il est vrai qu'elle est intrinsèquement liée à la division du travail et au développement technologique des sociétés modernes? Questions urgentes, et à poser à neuf.

C'est dans l'aveuglement au rapport des faits de la violence et de leurs conditions d'apparition comme violence qu'opèrent les différents «discours» sur la violence que l'auteur analyse successivement: fantasmes de l'insécurité, théories de l'agressivité, discours du réalisme politique et de la porno-politique, incantations à la révolte et à la non-violence.

Yves Michaud conduit une réflexion en profondeur sur la nature du social moderne: la «déréliction politique» dont parlait déjà Hannah Arendt, l'apparition d'un social divisé qui survit à sa propre division, la faille au coeur du consensus perdu, l'illusion évanouie du contrat social dont la reconstitution autoritaire suppose et implique la pire des violences: le totalitarisme.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1978

Thématique : Sciences politiques

Auteur(s) : Auteur : Yves Michaud

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : Non précisé.

EAN13 : 9782070298914

Reliure : Broché

Pages : 231

Hauteur: 21.0 cm / Largeur 14.0 cm


Épaisseur: 1.7 cm

Poids: 305 g