Chargement...
Chargement...

Le cinéma nous rend-il meilleurs ?

Auteur : Stanley Cavell

Paru le : 25/03/2010
Éditeur(s) : Bayard
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Elise Domenach - Traducteur : Christian Fournier - Traducteur : Elise Domenach

16,90 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces réflexions sur les bienfaits du cinéma sur l'ordinaire et le quotidien s'appuient sur les comédies de remariage des années 1930-1940 et également sur une lecture croisée de Rohmer et de Shakespeare, ou encore d'Hitchcock, Godard et Bunuel. Une invitation à repenser la philosophie morale. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Stanley Cavell poursuit ici son travail sur les comédies de remariage des années 1930-1940 mais aussi sur des films de Eric Rohmer, Alfred Hitchcock, Jean-Luc Godard, Luis Buñuel, Ingmar Bergman ou Jim Jarmusch... Parce que le cinéma met en scène nos confrontations quotidiennes avec autrui (nos amants, nos frères, nos parents, nos amis, nos voisins ou simplement notre prochain), il nous introduit à une morale de l'ordinaire, non plus faite de devoirs abstraits et de calculs utilitaristes mais plus proche de la fidélité à soi, de la capacité de conversation avec l'autre, en un mot du perfectionnisme.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

De quoi l'exercice et l'expression philosophiques sont-ils le nom ?

Stanley Cavell ou « la question originante du philosophe » (1) . De L'exigence de rationalité aux Voix de la raison, l'hommage à Thompson Clarke.

Fiche Technique

Paru le : 25/03/2010

Thématique : Ecrits sur le cinéma

Auteur(s) : Auteur : Stanley Cavell

Éditeur(s) : Bayard

Collection(s) : Le temps d'une question

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-227-48153-6

EAN13 : 9782227481534

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 18 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 310 g