Chargement...
Chargement...

Les jacobins : une traduction des principes de Jean-Jacques Rousseau

Auteur : Julien Boudon

Paru le : 27/06/2006
Éditeur(s) : LGDJ
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Frédéric Bluche

60,85 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Issue d'une thèse de doctorat en droit soutenue en 2002, cette étude examine la façon dont les jacobins de 1793 ont "traduit" Rousseau en idées et en actes. Fait le point sur diverses questions : relations entre "peuple" et "nation", superposition de l'ordre révolutionnaire et de l'ordre constitutionnel, projet moral des jacobins... Propose un tableau complet du gouvernement de l'an II. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Il est habituel de présenter Jean-Jacques Rousseau comme le «père» de la Révolution française, plus particulièrement comme l'inspirateur des Jacobins. Les relations entretenues par ceux-ci avec le philosophe ont cependant été examinées sous un angle plus philosophique que juridique. La présente étude tente de remédier à cette carence. Rousseau et les Jacobins sont d'accord sur un mot d'ordre : la souveraineté appartient au peuple. On s'aperçoit cependant que les termes «peuple» et «souveraineté» reçoivent des acceptions très différentes. Ces divergences apparaissent nettement en matière d'exercice de la souveraineté : les Jacobins se rallient en masse au principe représentatif, lequel était pourtant vigoureusement condamné par l'auteur du Contrat social. La définition du peuple, la détermination de la souveraineté et de la représentation mettent en valeur l'autonomie intellectuelle des Jacobins. Rousseau fournit un arsenal idéologique dans lequel les Jacobins puisent librement : le tri qu'ils opèrent parmi les propositions du Genevois dessine l'originalité d'une politique qui obéit aux circonstances révolutionnaires bien plus qu'à une fidélité béate aux recommandations de Jean-Jacques. Cette originalité s'illustre dans le domaine des institutions publiques : Rousseau n'est présent que par la force des principes et les Jacobins ont toute latitude pour conquérir et exercer le pouvoir. Celui-ci est tout entier orienté vers le but mirifique de la régénération. Lorsqu'il s'agit d'instituer le peuple, les Jacobins retrouvent de nets accents rousseauistes et inscrivent leur réflexion sur l'éducation, la religion et le patriotisme dans le cadre conceptuel élaboré par Rousseau. C'est en ce sens qu'il faut évoquer une «traduction» jacobine des principes de Rousseau. Les Jacobins utilisent les catégories proposées par le Genevois, mais n'hésitent pas, une fois placés au coeur du système rousseauiste, à en écarter certaines conséquences qui ne seraient pas en adéquation avec les exigences de la Révolution.

Fiche Technique

Paru le : 27/06/2006

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Julien Boudon

Éditeur(s) : LGDJ

Collection(s) : Bibliothèque constitutionnelle et de science politique, n° 128

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-275-02683-5

EAN13 : 9782275026831

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 760

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,6 cm

Poids : 1077 g