Chargement...
Chargement...

Antonio Gramsci, du libéralisme au "communisme critique"

Auteur : Domenico Losurdo

Paru le : 03/09/2005
Éditeur(s) : Syllepse
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Mille marxismes
Contributeur(s) : Traducteur : Jean-Michel (biologiste) Goux

22,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude de l'oeuvre du philosophe et homme politique italien Antonio Gramsci (1891-1937), la replaçant notamment dans le contexte politique de son époque. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Gramsci est un auteur qui connut en France son heure de gloire dans les années 1970, porté par la conjoncture politique de l'époque, alors que, paradoxalement, il n'était que très fragmentairement traduit. Aujourd'hui, après la chute des régimes soviétiques et l'achèvement de l'édition Gallimard, qui rend la totalité de l'oeuvre disponible en français, l'heure de la réévaluation de cet auteur, unanimement considéré comme un classique du 20e siècle, est venue. Cet essai rend accessible la richesse des articulations d'une pensée subtile, tout en situant avec précision et esprit le parcours de Gramsci dans le contexte politique et historique de son époque. Écrit par le philosophe marxiste majeur de l'Italie, il en propose également une interprétation originale, ainsi qu'une discussion serrée de son apport pour la reconstruction d'une politique émancipatrice aujourd'hui. «Communiste critique», selon ses propres mots. Gramsci dialogue avec la culture bourgeoise la plus avancée de son temps, représentée en Italie par le néo-idéalisme et le libéralisme de Croce et de Gentile. Mais le «communisme critique» ne fait pas un «procès», il cherche à incorporer l'«exigence» de l'adversaire, «même en tant que moment subordonné». Nous nous trouvons aux antipodes de la vision du marxisme comme catéchisme défini une fois pour toutes ! Le «communisme critique» est celui qui sait se poser la question de l'héritage. C'est un thème bien présent déjà chez Engels et chez Lénine. Mais chez Gramsci, Domenico Losurdo en fait la démonstration, il y a des nouveautés significatives. Le problème de l'héritage est permanent et non pas «un cercle historique désormais clos».

Fiche Technique

Paru le : 03/09/2005

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Domenico Losurdo

Éditeur(s) : Syllepse

Collection(s) : Mille marxismes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84950-064-X

EAN13 : 9782849500644

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 237

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 330 g