Chargement...
Chargement...

Le totalitarisme : un concept et ses usages

Paru le : 05/12/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Essais
Contributeur(s) : Directeur de publication : Bernard Bruneteau - Directeur de publication : Jean Baudouin

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,99 €
Protection: Aucune
Acheter en numérique

Résumé

Une réflexion pluridisciplinaire autour du totalitarisme, comme phénomène historique et comme concept. L'ouvrage reflète la diversité des usages de cette notion et des positions prises à son égard par les chercheurs, concernant ses usages, son contenu, ses limites et ses enjeux. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le totalitarisme Forgé dans les années 1920, le concept de « totalitarisme » fait partie intégrante de l'histoire du XXe siècle et, à ce titre, ne saurait être exclu de son interprétation. Soumis à un usage social multiforme, au coeur des débats nourrissant anti-fascisme, anti-totalitarisme et anti-communisme, il est un concept « politique » devenant en lui-même un conflit. Destiné parallèlement à un usage savant transdisciplinaire où se côtoient philosophes, politistes, historiens et juristes, il en a hérité des significations parfois différentes. En raison de ces usages croisés et superposés, le concept a été jugé polémique (il obligerait à penser dans le cadre de la démocratie libérale), impuissant (à rendre compte de la réalité complexe et évolutive des régimes considérés comme « totalitaires »), voire banalisant (en estompant notamment la singularité du génocide perpétré par le nazisme). Les moments furent donc nombreux où il fut en passe d'être effacé de la critique publique et du lexique des sciences sociales. « Concept-symbole » de certaines conjonctures (guerre froide, intégration européenne, « fin de l'histoire » libérale...), son utilisation serait problématique dans le champ académique. Comment expliquer alors sa capacité de résistance au-delà des circonstances qui l'auraient fait prospérer? Le fait qu'un concept ait été politiquement instrumentalisé devrait-il conduire à son excommunication scientifique ? Ne doit-on pas plutôt convenir que le concept de totalitarisme, si chargé soit- il, reste opératoire sous certaines conditions d'utilisation ? S'il est peu probable que le terme soit retiré du débat en dépit des plus rudes assauts, il est toujours utile de rappeler sa double nature : une représentation destinée à rendre le réel plus intelligible ; des formes historiques où le concept compose avec la réalité. Penser le et les totalitarismes. C'est au regard de cette nécessaire double approche qu'un colloque organisé en mars 2012 à l'université Rennes 1 a eu l'ambition de mobiliser des représentants de plusieurs disciplines. L'ouvrage présent qui en est issu rend compte du regard qu'elles posent sur le « totalitarisme » tant en ce qui concerne ses usages, son contenu, ses limites et les enjeux qu'il suscite toujours.

Fiche Technique

Paru le : 05/12/2014

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Essais

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-3524-8

EAN13 : 9782753535244

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 212

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,5 cm

Poids : 299 g