Chargement...
Chargement...

Jean Jaurès, un combat pour l'Humanité : étude de sa pensée politique

Auteur : Pascal Melka

Paru le : 01/03/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'engagement humanitaire du fondateur de "l'Humanité" : du soutien à la création de la Verrerie ouvrière d'Albi à la défense de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, de la dénonciation de nationalisme antisémite de l'époque de l'affaire Dreyfus au refus de la guerre mondiale qui débutera le lendemain de son assassinat. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Paris, Café du Croissant, le 31 Juillet 1914, à 21 heures 40 : Jean Jaurès était assassiné, payant ainsi de sa vie son opposition viscérale à la guerre qui allait déchirer l'Europe pendant 4 ans. À la veille de la première guerre mondiale, le tribun socialiste mourait ainsi en martyr de L'Humanité, pour reprendre le titre de son journal. Et l'unité de l'engagement politique de Jaurès réside bien dans sa défense de l'humanité. En effet, du soutien à la création de la Verrerie Ouvrière d'Albi à la défense de la Séparation de l'Église et de l'État et de la dénonciation du nationalisme antisémite de l'époque de l'Affaire Dreyfus au refus de la guerre mondiale qui vient, il ne s'agit que des multiples facettes d'un seul et même combat. Et ce combat est de nature humanitaire. Et cet engagement vaut aussi pour nous. Car, lorsqu'on songe aux millions d'hommes vivant avec moins d'un dollar par jour, aux millions d'enfants forcés à travailler comme des esclaves ou aux conditions de travail terribles faites aux ouvriers dans certains pays du Tiers-Monde, personne ne peut nier l'actualité des propos de Jaurès : «Et vous vous étonnez de la véhémence de nos paroles, de la force de nos accusations ! Mais songez donc que nous parlons au nom d'un siècle de silence ! Songez donc qu'il y a cent ans il y avait dans ces ateliers et dans ces mines des hommes qui souffraient, qui mouraient sans avoir le droit d'ouvrir la bouche et de laisser passer, en guise de protestation, même leur souffle de misère : ils se taisaient. Puis un commencement de liberté républicaine est venu. Alors nous parlons pour eux, et tous leurs gémissements étouffés, et toutes les révoltes muettes qui ont crié tout bas dans leur poitrine comprimée vibrent en nous, et éclatent par nous en un cri de colère qui a trop attendu et que vous ne comprimerez pas toujours.»

Fiche Technique

Paru le : 01/03/2010

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Pascal Melka

Éditeur(s) : la Compagnie littéraire

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-87683-239-9

EAN13 : 9782876832398

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 289

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 386 g