Chargement...
Chargement...

Jean, Jules, Prosper et les autres : les socialistes indépendants en France à la fin du XIXe siècle

Auteur : Sylvie Rémy

Paru le : 27/01/2011
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

26,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Cette étude cherche à évaluer le rôle des socialistes indépendants dans le mouvement ouvrier français entre 1864 et 1899. Elle s'attache à décrypter l'importance des itinéraires individuels, l'influence de la crise boulangiste, et l'inscription progressive des socialistes dans le processus électoral démocratique, à la suite de Millerand et Jaurès. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Les socialistes indépendants en France à la fin du XIXe siècle À la fin du XIXe siècle, le socialisme français est divisé en organisations rivales avec à leurs côtés des militants qu'on dit « indépendants ». Pour les comprendre, il faut remonter aux débuts de l'Association Internationale des Travailleurs, aux derniers feux du second Empire. Dans les années 1880, ils animent Le Cri du Peuple, La Bataille et La Revue Socialiste en s'aidant des vieux réseaux de l'AIT, de la Commune de Paris et des années d'exil. Pourtant, le poids politique d'un Vallès ou d'un Malon reste bien marginal. Dans la décennie suivante, les enjeux électoraux deviennent primordiaux et exigeaient une étude complète et renouvelée des scrutins de 1889, 1893 et 1898. La victoire socialiste lors des législatives de 1893 est surtout celle des socialistes indépendants ; le programme de Saint-Mandé, accepté par la plupart des partis socialistes est une initiative de Millerand et la volonté d'unité de Jaurès est désormais primordiale. Loin des querelles qui déchiraient le vieux mouvement ouvrier français, ils apportent une efficacité nouvelle. On les a dit réformistes, anti-marxistes, fédéralistes, idéalistes..., plaquant sur des milliers de militants l'image de quelques leaders. La réalité est plus complexe : au croisement du mouvement ouvrier et des radicaux pour les uns, à l'extrême gauche pour d'autres, ces socialistes indépendants ont avant tout été le reflet de la diversité du mouvement ouvrier français.

Fiche Technique

Paru le : 27/01/2011

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Sylvie Rémy

Éditeur(s) : Presses universitaires du Septentrion

Collection(s) : Histoire et civilisations

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7574-0182-3

EAN13 : 9782757401828

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 346

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 546 g