Chargement...
Chargement...

L'autre, le même et le bestiaire : les représentations stratégiques du nationalisme argentin, ruptures et continuités dans le désordre global

Auteur : Edgardo A. Manero

Paru le : 02/06/2003
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

44,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
33,00 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Etudie l'évolution du nationalisme argentin en observant les influences tant nationales qu'internationales sur l'ensemble du pays. Etudie l'Etat postcolonial, l'Argentine sous la guerre froide, l'ère péroniste jusqu'au menemisme. Observe également l'autre, représenté par les Indiens, les cabecitas negras ou gauchos, considérés comme subversifs et barbares. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Ce livre porte sur les transformations au niveau stratégique du nationalisme argentin. Il s'agit d'appréhender comment les changements opérés au niveau national et international l'ont influencé en essayant de comprendre les continuités et les différences dans la perception de la menace entre les contextes de la guerre froide et du désordre global. A la base de la violence politique en Argentine pendant la guerre froide, il existait une culture stratégique commune aux diverses formes du nationalisme, construite sur des conceptions antagoniques de l'altérité. Les principes de base de cette culture, fondés sur les expériences vécues pendant la formation de la Nation et la consolidation de l'Etat postcolonial, ont été appropriés au développement d'une «logique de guerre». Dans les années 90, la transmutation du péronisme a impliqué aussi celle de toute la culture politique argentine. L'analyse des représentations stratégiques permet d'interpréter les modifications structurelles du populisme en faisant apparaître le menemisme comme un essai de refondation reposant sur un ensemble de principes structurants de la civilisation «globale», inspirés des représentations anglo-saxonnes et antagoniques aux préceptes propres à la culture politique nationaliste. L'institution d'un nouveau voisinage interne est la caractéristique de l'Argentine contemporaine. Le nouveau code de l'hostilité pivotant sur l'altérité sociale, et non plus idéologique, démontre comment les transformations opérées à la fin du XXème siècle ont redessiné le champ des significations dans lequel s'effectue la sécurité. Ainsi, des nouvelles représentations de type transnational se superposent au retour des représentations très archaïques. L'«Autre» social demeure aujourd'hui, comme hier l'«Autre» politique, un sauvage. Il est présenté comme essentiellement différent, par nature et par culture, par ceux qui sont intéressés à diaboliser aussi bien la protestation sociale que cette forme primitive de révolte sociale que constitue la délinquance. Cet «Autre», nouvellement barbarisé, porte sur lui les traces des Indiens, des gauchos, des immigrants, des cabecitas negras, des «subversifs».

Fiche Technique

Paru le : 02/06/2003

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Edgardo A. Manero

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : La philosophie en commun

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-4100-2

EAN13 : 9782747541008

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 598

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,1 cm

Poids : 975 g