Chargement...
Chargement...

Les chronophages : 7 principes de l'hypercapitalisme

Auteur : Jean-Paul Galibert

Paru le : 15/01/2014
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Lignes
Contributeur(s) : Non précisé.

13,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Dans une veine inspirée des analyses de Marx et inspirée du "Discours de la servitude volontaire" de La Boétie, J.-P. Galibert poursuit la critique de ce qu’il propose de nommer l’hypercapitalisme. Ce dernier constitue, selon lui, une véritable "évolution ontologique", au sens où l’exploitation qu’il opère réclame à présent la participation hyperactive de ses agents. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

«L'hypercapitalisme apparaît comme un projet de domination de l'ensemble du monde. Maître en l'art subtil de vendre le rien et le néant au prix du réel, il tente une conquête de l'être (et donc des existences) dans sa totalité. Son projet est ontologique : que la rentabilité soit le principe, la cause unique, le seul critère de l'être et du non-être.» «Le chronophage est à la fois l'objet sacrificiel immédiat et le bénéficiaire ultime d'une rentabilité sans précédent. Il est ce qui obtient une rentabilité absolue par votre sacrifice absolu, et néanmoins plaisant, par la grâce de votre propre imagination.» . «Évidance» de la marchandise . Rentabilité du réel . Iniquité de l'échange . Plaisance du consommateur . Hypertravail de l'image . Évanescence du virtuel . Spécularité du capital

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2014

Thématique : Textes de sociologues

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Galibert

Éditeur(s) : Nouvelles éditions Lignes

Collection(s) : Lignes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35526-126-1

EAN13 : 9782355261268

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 101

Hauteur : 20 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 120 g