Chargement...
Chargement...

Le nationalisme en question(s)

Auteur : Pierre Poggioli

Paru le : 24/09/2003
Éditeur(s) : DCL
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

21,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Enjeux et débats autour du mouvement indépendantiste corse né dans les années 70. L'arrestation d'Yvan Colonna et le Non au référendum ont mis un frein au processus de décentralisation de la France. Où en est le peuple corse aujourd'hui ? ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Malgré les erreurs, les fautes, les dérives, la lutte du peuple corse est une réalité incontournable. Après toutes ces années de sacrifices, d'illusions parfois, de déceptions souvent mais d'espoirs toujours, quel bilan peut-on aujourd'hui tirer? Au-delà de la distinction «simpliste» entre d'une part «modérés, réformistes, autonomistes partisans de la seule voie légale» et, d'autre part, «radicaux, révolutionnaires, indépendantistes, partisans de la lutte armée», l'auteur aborde les débats qui ont pesé et pèsent encore sur le mouvement corse depuis les années soixante-dix - moyens, institutions, choix de société -, revenant sur un certain nombre de concepts et de thèmes récurrents au sein de la mouvance nationaliste. Toutes les questions induites, qui restent toujours posées, peuvent se retrouver ensemble ou isolées dans chacune des composantes de l'ensemble du mouvement. Elles sont à la base des multiples scissions, dissidences ou recompositions qui se sont produites. Depuis la révolte d'Aleria en 1975, la Corse a occupé la une des médias, évoluant dans le fracas des bombes et les drames à répétition. Cette litanie a atteint son apogée avec la terrible «guerre entre nationalistes» des années quatre-vingt-dix. En réponse, la Corse a connu trois statuts. La droite, elle, aujourd'hui revenue au pouvoir, inclut son évolution institutionnelle dans un projet de loi sur la «décentralisation en France». Et elle demande à la population de se prononcer par référendum sur ses «propositions pour la Corse», plaçant l'Île à la croisée des chemins. En ce début de troisième millénaire, la Corse, pour autant, a-t-elle réussi à imposer ses vues et à concrétiser ses espoirs, nés dans les années ayant précédé Aleria et amplifiés durant ces trois décennies de bruit et de fureur? Le mouvement «nationaliste», marginal dans les années soixante-dix, a-t-il réussi depuis à impulser et conduire cette «révolution» ou, à défaut, cette transformation de la société corse à laquelle les premiers militants aspiraient? Où en est-on aujourd'hui? où en est le peuple corse? où en est la revendication «nationaliste»? Face aux nouveaux enjeux auxquels l'Île et les Corses se trouvent désormais confrontés, quelles perspectives politiques le mouvement nationaliste peut-il proposer? Autant de questions auxquelles l'auteur tente d'apporter des réponses dans cet essai iconoclaste.

Fiche Technique

Paru le : 24/09/2003

Thématique : Histoire des idées politiques

Auteur(s) : Auteur : Pierre Poggioli

Éditeur(s) : DCL

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-911797-67-1

EAN13 : 9782911797675

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 301

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 367 g