Chargement...
Chargement...

Lyndon Johnson : le paradoxe américain

Auteur : Jacques Portes

Paru le : 17/01/2007
Éditeur(s) : Payot
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Biographie Payot
Contributeur(s) : Non précisé.

23,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Biographie de ce président américain oublié, successeur de John Fitzgerald Kennedy, qui est à l'origine de réformes sociales d'envergure : lutte contre la pauvreté, création de l'assurance maladie pour les plus démunis, droit de vote pour les Noirs, loi en faveur de l'éducation. Sa position sur la guerre du Viet Nam est la raison principale de son impopularité. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Lyndon Baines Johnson (1908-1973), coincé entre deux géants, John F. Kennedy et Richard Nixon, reste le président des États-Unis que les Français associent à la débâcle de la guerre du Viêt-Nam. Pourtant, son oeuvre sociale au service des plus démunis est immense. Mis en chantier au lendemain de son élection, en 1964, son ambitieux projet de «Grande Société», inspiré du New Deal de son modèle Franklin D. Roosevelt, met rapidement en place des réformes décisives: lutte contre la pauvreté, création de l'assurance-maladie, fin de la ségrégation raciale et droit de vote pour les Noirs, suppression des quotas d'entrée des immigrants, lois en faveur de l'éducation. Sous son impulsion, la NASA se lance dans un vaste programme spatial avec les premières missions Apollo autour de la lune. Mais l'Amérique prospère des années soixante vit aussi une situation de paradoxe. L'engagement toujours plus massif de Johnson au Viêt-Nam, avec son cortège grandissant de morts, et son manque de transparence sur le conflit scellent sa chute. Dépassé par la contestation violente des opposants à la guerre et du mouvement noir, confronté aux assassinats de Martin Luther King, Malcom X et Bobby Kennedy, il renonce à se présenter aux élections de 1968, avant de se retirer dans le ranch familial de son Texas natal. De caractère angoissé, éternel mal aimé en manque de charisme, Johnson se montrait tyrannique avec ses collaborateurs et mégalomane au point d'offrir des bustes de lui à ses visiteurs de passage. Un homme complexe, prototype du politicien moderne, dont les contradictions ont souvent dérouté ses biographes et que l'auteur replace habilement dans le contexte de ces années de grands bouleversements.

Fiche Technique

Paru le : 17/01/2007

Thématique : Histoire des partis politiques

Auteur(s) : Auteur : Jacques Portes

Éditeur(s) : Payot

Collection(s) : Biographie Payot

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-228-90150-4

EAN13 : 9782228901505

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 329

Hauteur : 23 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 346 g