Chargement...
Chargement...

Romme, le mulet d'Auvergne, 1750-1795

Auteur : Jacques Costagliola

Paru le : 03/10/2007
Éditeur(s) : Dualpha
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-François Chiappe

45,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Homme politique et révolutionnaire français, élu à l'Assemblée législative (1791), Gilbert Romme vote la mort de Louis XVI et fait partie du Comité d'instruction publique où il joue un rôle important. Il est notamment chargé de concevoir le calendrier révolutionnaire. Le 1er prairial an III (20 mai 1795), une émeute populaire envahit la Convention, G. Romme et plusieurs montagnards se suicident. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Homme politique révolutionnaire, né en 1750 dans la haute bourgeoisie riomoise, étudiant en médecine et en mathématiques à Paris, dignitaire de la loge des Neuf Soeurs, sept ans pédagogue en Russie, il crée avec son élève Paul de Stroganoff en janvier 1790 à Paris le club des Amis de la loi. Élu représentant du Puy-de-Dôme à la Législative (1791), à la Convention (1792), jacobin sectaire régicide, pilier du comité d'instruction publique, bourreau de travail, son oeuvre principale est la genèse du calendrier décimal, dont seule la nomenclature des mois est de Fabre d'Églantine. La Convention envoie nombre de ses membres, dont Romme, en mission auprès des armées et dans les départements avec des pouvoirs de gouverneur. Son absence lors des moments critiques le font échapper à la guillotine comme à la réaction thermidorienne. À son retour sur les bancs de la Convention, Romme est parmi les derniers montagnards, les crêtois, qui ont échappé à la purge. Le 1er prairial 3 (20 mai 1795), l'émeute populaire envahit la Convention, ils sont piégés par les thermidoriens qui retardent l'évacuation de la salle, les laissant se compromettre. À la fin de la séance, quatorze députés sont placés en état d'arrestation. Onze sont déférés devant une commission militaire, dont six - Bourbotte, Duquesnoy, Duroy, Goujon, Romme et Soubrany - sont condamnés à mort le 29 prairial (18 juin 1795). Ils tentent de se suicider après la sentence, ils en avaient fait le serment à l'île du Taureau ; trois dont Gilbert Romme, y parviennent, les autres blessés et le cadavre de Soubrany, mort sur le trajet, sont guillottinés. Ont-ils voulu sauver la Convention ou rétablir le régime jacobin ? On ne le saura jamais.

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2007

Thématique : Histoire des partis politiques

Auteur(s) : Auteur : Jacques Costagliola

Éditeur(s) : Dualpha

Collection(s) : Vérités pour l'histoire

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35374-050-2

EAN13 : 9782353740505

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 593

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 900 g