Chargement...
Chargement...

Entre rayonnement et réciprocité : contributions à l'histoire de la diplomatie culturelle

Paru le : 15/06/2002
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Alain Dubosclard - Auteur : Laurent Grison - Auteur : Laurent Jean-Pierre - Préfacier : Pascal Ory - Postfacier : Akira Irie

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Après la Première Guerre mondiale, les Etats-nations occidentaux mettent en place des institutions et des réseaux dont le but est d'exporter et d'internationaliser sciences, cultures et élites, jusqu'à la fin des années 70. Les auteurs s'intéressent plus particulièrement au cas de la France pendant la Seconde Guerre mondiale et dans le cadre palestinien. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

A l'heure actuelle, la culture est devenue un des principaux enjeux de circulation économique, les sphères culturelles sont le lieu de concurrence et de concentration transnationales inédites, les processus de mondialisation touchent désormais tous les continents : il paraît donc nécessaire d'interroger l'histoire des relations culturelles internationales au long du XXe siècle. Il semble qu'après la Première guerre mondiale, l'Occident ait inventé un nouvel instrument politique extérieur, une diplomatie d'un nouveau type où s'articulent autrement la volonté de puissance des Etats-nations et les champs de production symbolique. A côté d'initiatives privées, l'appareil d'Etat a ainsi tenu une place décisive dans l'exportation des cultures nationales, la mise en place de réseaux et d'institutions visant à internationaliser les sciences, la culture et la formation des élites culturelles. L'ouvrage s'intéresse à la montée en puissance de cette diplomatie culturelle occidentale jusqu'à la fin des années 1970 lorsqu'elle est contrainte de redéfinir ses tâches devant d'autres processus, plus massifs, d'internationalisation. En de brefs essais qui touchent aussi bien la politique culturelle française au Proche-Orient et aux Etats-Unis, que la présence britannique en France via les «British Council» ou la comparaison des politiques culturelles française et américaine au Vietnam, l'ouvrage rappelle qu'il y eut deux pôles majeurs, peut-être successifs, de la diplomatie culturelle au XXe siècle : des politiques du rayonnement et des politiques de la réciprocité entre lesquelles on n'a cessé d'osciller. Il permet aussi d'insister sur la multiplicité des outils institutionnels de l'action culturelle extérieure. A travers l'objet «diplomatie culturelle», il propose de s'interroger en retour sur les identités nationales, en particulier sur leurs crises. Une attention particulière est accordée à deux chantiers historiographiques brûlants dont l'écho est persistant dans l'actualité de ce début de XXIe siècle : la politique française pendant la Seconde guerre mondiale et l'attitude de la diplomatie française dans la Palestine mandataire. Entre rayonnement et réciprocité se présente comme une étape d'une généalogie de la mondialisation culturelle, qui est un des aspects les plus méconnus des politiques étrangères des Etats-nations au XXe siècle. L'ouvrage offre donc un aperçu de ce que pourrait être, à la jonction de l'histoire culturelle et de l'histoire des relations internationales, une histoire de la diplomatie culturelle, qui reste encore à élaborer.

Fiche Technique

Paru le : 15/06/2002

Thématique : Politique internationale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Editions de la Sorbonne

Collection(s) : Publications de la Sorbonne, n° 66. Série internationale

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85944-466-1

EAN13 : 9782859444662

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 197

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 335 g