Chargement...
Chargement...

Le Divorce tchéco-slovaque : vie et mort de la Tchécoslovaquie, 1918-1992

Auteur : Frédéric Wehrlé

Paru le : 01/01/1994
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Pays de l'Est
Contributeur(s) : Non précisé.

25,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
18,99 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Développement et structure des deux économies, religion et niveau d'éducation, mémoires, mentalités, inclinaitons politiques et philosophiques des peuples tchèque et slovaque sont analysés. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'anéantissement simultané du mur de Berlin et du communisme, à l'automne 1989, a réveillé les nationalismes en Europe centrale et orientale. Après la Yougoslavie et l'Union soviétique, la Tchécoslovaquie cessait à son tour d'exister le 1er janvier 1993. Cet Etat, que la France avait contribué à créer en 1918, disparaissait sous les coups de la mésentente des Tchèques et des Slovaques. C'est dans la longue histoire politique, culturelle, économique et sociale du pays qu'il faut chercher les causes de la fracture récente. La formation de l'Etat avait signifié la juxtaposition de deux communautés distinctes. Ces différences jetèrent les bases du dualisme tchéco-slovaque. Les Tchèques s'assurèrent un rôle central dans le fonctionnement de l'Etat commun, tandis que les Slovaques se sentirent exclus du système, en dépit des efforts importants faits par Prague pour développer et intégrer culturellement et économiquement la Slovaquie. Ce ne fut pas là la seule faiblesse de l'Etat. Sa fondation avait été également l'expression d'un consensus fragile entre les responsables politiques des deux communautés sur la nécessité de se protéger d'un environnement géopolitique instable. Le consensus ne devait cependant jamais s'élargir au-delà des impératifs du Politique. L'opposition continue des deux peuples sur la forme de leur partenariat, mêlée aux problèmes sociaux de la transition post-communiste, fut à l'origine de la décision de juin 1992 d'en finir avec la Tchécoslovaquie. Développement et structure des deux économies, religion et niveau d'éducation, mémoires, mentalités, inclinaisons politiques et philosophies des deux peuples sont ici analysés, ainsi que les moments de crise : Munich en 1938, la Seconde Guerre mondiale, le Printemps de Prague en 1968, tout comme la période de transition démocratique, entre 1990 et 1993. Au grand tournant du siècle, un livre essentiel pour appréhender les deux Etats issus de la partition de la Tchécoslovaquie, ainsi que pour mieux comprendre les nationalismes qui agitent aujourd'hui l'Europe post-communiste et les problèmes d'intégration qu'ils soulèvent.

Fiche Technique

Paru le : 01/01/1994

Thématique : Vie familiale - Généralités

Auteur(s) : Auteur : Frédéric Wehrlé

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Pays de l'Est

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7384-2609-3

EAN13 : 9782738426093

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 302

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 442 g