Chargement...
Chargement...

Les mensonges de George W. Bush : où étaient les armes de destruction massive ?

Auteur : Scott Ritter

Paru le : 15/04/2004
Éditeur(s) : Serpent à Plumes
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Guy Ducornet

12,70 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Critique l'opération Liberté de l'Irak décidée par le gouvernement Bush et dénonce les mensonges qui ont servi à justifier cette nouvelle guerre : les armes de destruction massive et la collusion entre Saddam Hussein et Al-Qaïda. Ancien inspecteur des Nations unies pour le désarmement de l'Irak de 1991 à 1998, l'auteur raconte pourquoi il s'est opposé à cette guerre. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

«Pourquoi faudrait-il mener une seconde guerre contre l'Irak ?» demandait Scott Ritter en 2002, après avoir démissionné en 1998 de son poste d'inspecteur en armements pour l'ONU : «Quand j'ai quitté l'Irak, l'infrastructure et les équipements avaient été éliminés à 100 %. Cela est indiscutable.» Scott Ritter savait déjà que les raisons évoquées à Washington - la menace des armes de destruction massive, et la collusion entre Saddam Hussein et Al-Qaida - n'existaient que dans les fantasmes de pouvoir hégémonique du clan néo-conservateur de George W. Bush. Dans ses livres précédents (Endgame, 1999 et Guerre à l'Irak, 2002), Scott Ritter avait déjà tiré le signal d'alarme. Scott Ritter raconte dans celui-ci les efforts qu'il a déployés au Congrès de Washington, puis à Bagdad et dans les médias du monde entier pour empêcher le gouvernement américain d'attaquer unilatéralement l'Irak, sans mandat du Conseil de sécurité de l'ONU. Sa dénonciation des mensonges de Bush, Cheney, Rumsfeld et «du reste de leur bande de cow-boys justiciers» lui a valu la calomnie et les attentions du F.B.I. Mais la «croisade» de Bush a eu lieu et des milliers de civils irakiens et des centaines de soldats anglo-américains sont morts pour un arsenal fantôme l'Irak «libéré» est occupé, meurtri, ruiné et au bord de l'éclatement. Malgré la capture de Saddam Hussein et des dignitaires de son régime, aucune arme de destruction massive n'a été trouvée. Le mensonge de George W. Bush a été la cause de l'écrasement d'une nation de 20 millions d'habitants par la plus grande puissance militaire de la planète. Ce livre est le plaidoyer solennel de l'homme qui a eu raison avant tout le monde et qui craint que le peuple américain ne perde ses valeurs et les principes fondamentaux de sa République, édictés par sa Constitution en 1776. Il lance aussi un vibrant appel à la mobilisation pour changer de président en novembre 2004, grâce à l'arme suprême de la démocratie américaine : le bulletin de vote.

Fiche Technique

Paru le : 15/04/2004

Thématique : Politique internationale

Auteur(s) : Auteur : Scott Ritter

Éditeur(s) : Serpent à Plumes

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84261-510-7

EAN13 : 9782842615109

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 219

Hauteur : 18 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 1,4 cm

Poids : 200 g