Chargement...
Chargement...

Comment la France a perdu l'Afrique

Auteur : Antoine Glaser

Auteur : Stephen Smith


19,90 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
8,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Analyse des raisons qui expliquent le désamour croissant entre la France et l'ensemble des pays africains depuis 1945 ainsi que des causes de l'échec de la politique africaine de la France qui hésite entre ingérence et refus de ses responsabilités historiques. De nouveaux problèmes apparaissent aujourd'hui comme la lutte anti-terroriste, le sida, l'écologie et le réveil religieux. ©Electre 2020

La crise en Côte d'Ivoire est à la présence française en Afrique ce que la prise de la Bastille fut à l'Ancien Régime: le symbole de la fin. Insensiblement d'abord, puis à un rythme qui est allé s'accélérant pour culminer en cette funeste nuit de novembre 2004, quand l'armée française ouvrit le feu sur une foule de «patriotes» à Abidjan, la France a perdu «son» Afrique, celle où, de Dakar à Libreville en passant par Djibouti, N'Djamena, Brazzaville et Antananarivo, elle aimait à penser qu'elle était aimée. À présent la France rapatrie ses ressortissants sous les huées, sinon sous les balles. Ailleurs, elle est déjà partie en catimini, à la fin de la guerre froide, quand l'Afrique a été abandonnée à son sort: effondrement de l'État, guerres, sida... L'aide a été amputée, les coopérants ont été retirés. Seule l'armée française est restée enfermée dans ses bases, garde prétorienne de régimes indéfendables. Après avoir été pendant plus de quarante ans le «gendarme de l'Afrique», la France s'est recyclée en «gardien de la paix». De plus en plus souvent, les États-Unis et la Chine dament le pion à une «vieille» France gênée aux entournures par le génocide au Rwanda, le scandale Elf, les turpitudes de la «Françafrique»... Il est loin le temps où la «mission civilisatrice» sur le continent noir était une affaire entendue, l'un des rares sujets d'accord entre droite et gauche. À l'heure du divorce, l'ancienne puissance coloniale se trouve dans une situation intenable: qu'elle intervienne, comme en Côte d'Ivoire, et on dénonce son «ingérence». Qu'elle s'abstienne, et on lui reproche son «indifférence». Dans ce livre sans concessions, remarquablement documenté et étayé d'innombrables exemples et témoignages, Stephen Smith et Antoine Glaser pointent les erreurs, les lâchetés et les ambiguïtés qui ont émaillé la politique africaine de la France, et lui ont fait perdre ce «pré carré» qu'elle rêvait de façonner à son image.

Fiche Technique

Paru le : 18/05/2005

Thématique : Europe et politiques européennes

Auteur(s) : Auteur : Antoine Glaser Auteur : Stephen Smith

Éditeur(s) : Calmann-Lévy

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7021-3596-X

EAN13 : 9782702135969

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 278

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 2,0 cm

Poids : 389 g