Chargement...
Chargement...

Les briseurs de machines : de Ned Ludd à José Bové

Auteur : Nicolas Chevassus-au-Louis

Paru le : 16/02/2006
Éditeur(s) : Seuil
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Science ouverte
Contributeur(s) : Non précisé.

20,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
13,99 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

Retrace l'histoire de la démocratisation des choix technologiques dans le cadre historique des temps contemporains, débutant avec les révolutions industrielle en Angleterre et politique en France, à travers les manifestations de résistance politique aux développements des techniques : des actions de Ludd en Angleterre à la fin du XVIIIe siècle aux fauchages de champs d'OGM par José Bové. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les briseurs de machines Les « fauchages volontaires » de champs d'OGM par José Bové et ses amis expriment une forme radicale de résistance à un développement technique considéré comme injuste et néfaste. Cette violence a une longue histoire, trop peu connue, qui débute avec les bris de machines textiles dans l'Angleterre de la fin du XVIIIe siècle sous la conduite d'un légendaire « général Ludd ». Le luddisme est né, et connaîtra en Europe divers avatars pendant tout le XIXe siècle, pour ressurgir aujourd'hui. Longtemps considérées, tant par les théoriciens du capitalisme que par le mouvement ouvrier, comme des mouvements réactionnaires de refus du « progrès », ces révoltes sont, depuis peu, réexaminées. Les études historiques désormais portent un regard bien moins dédaigneux sur les briseurs de machines ; la recherche économique réinterprète le luddisme comme l'expression d'une alternative à la production de masse choisie par la première révolution industrielle ; une nouvelle critique de la société industrielle, à partir des années 1970, a pris pour cible la mécanisation et l'automatisation ; et des mouvements actuels, comme les fauchages d'OGM, sans se référer explicitement au luddisme, en reprennent les grands thèmes et les modes d'action. C'est à retrouver cette histoire et à évaluer sa signification sociale qu'est consacré ce livre. Alternant récits et analyses, il a pour fil directeur l'idée que le choix d'introduire une machine ou une nouvelle technologie est un choix politique. Loin d'être neutre, ou inexorable comme on le croit trop souvent, la mécanisation et l'automatisation procèdent toujours de l'exercice d'un pouvoir, au profit d'un groupe humain et au détriment d'un autre.

Fiche Technique

Paru le : 16/02/2006

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Nicolas Chevassus-au-Louis

Éditeur(s) : Seuil

Collection(s) : Science ouverte

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-02-082561-9

EAN13 : 9782020825610

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 269

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 326 g