Chargement...
Chargement...

Les nations suicidaires

Auteur : Yves-Marie Laulan

Paru le : 23/10/2003
Éditeur(s) : F.-X. de Guibert
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Michel Massenet

22,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'Occident souffre d'une rupture de ses structures internes, notamment d'une démographie exsangue, de la perte de son identité, de l'effondrement de ses valeurs fortes, d'une croissance économique déclinante et d'une immigration incontrôlée. Face au défi des nations montantes, le XXIe siècle ne sera pas celui de l'Occident qui risque de voir disparaître les valeurs fondatrices de sa civilisation. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'Occident se meurt. L'Occident est mort. Enfin, presque. De toute façon, c'est pour bientôt. Mais il ne le sait pas, ou feint de l'ignorer. Il n'y a, en effet, rigoureusement aucune chance que les nations qui forment l'essentiel de la civilisation occidentale, de l'Amérique à la Russie, en passant par l'Europe, puissent survivre à «l'hiver démographique» du XXIe siècle, comme le démontre impitoyablement l'histoire des civilisations passées englouties par le temps. L'Occident souffre d'une véritable névrose à caractère suicidaire dont on trouvera sans peine la signature dans une démographie exsangue, la perte du sens de son identité et de sa présence au monde. Il périra par implosion démographique, provoquée par la stérilité, voulue ou subie, de la femme occidentale, le sort injuste fait aux jeunes par les vieux, le souci obsessionnel de la santé, de l'hédonisme, l'effondrement des valeurs «fortes» au profit de valeurs «molles». Face au défi, enfin, des nations montantes à la démographie foisonnante, l'Europe en particulier, à la vitalité exsangue semble avoir accepté avec fatalisme son inévitable marginalisation géopolitique. Elle n'a pas su conserver de capacité de riposte, qu'il s'agisse de l'effort de défense en chute libre, d'une croissance économique en plein déclin ou d'une immigration sur laquelle elle a renoncé, en fait, à tout contrôle. Le XXIe siècle ne sera pas celui de l'Occident. En fait, il a toutes les chances de ne pas y survivre. Cet ouvrage a été publié en 1998. Serait-il dépassé? Aurait-il vieilli? Quels événements, quels développements survenus dans le monde permettraient d'infirmer la thèse principale de cette réflexion, à savoir que l'implosion démographique de l'Occident le condamne irrémédiablement à la ruine au cours du XXIe siècle? A vrai dire, rien. Bien au contraire, deux évidences s'imposent fortement à l'esprit. La première est une sorte d'accélération du cours de l'histoire, de notre histoire. Si bien que les échéances paraissent aujourd'hui beaucoup plus proches qu'elles ne l'étaient encore à la fin du siècle dernier. La seconde est que les phénomènes de fond qui nous conduisent à la ruine - effondrement de la fécondité, immigration incontrôlée, insécurité, terrorisme latent -, semblent désormais imprimer leur marque dans la conscience collective.

Fiche Technique

Paru le : 23/10/2003

Thématique : Actualité Economie

Auteur(s) : Auteur : Yves-Marie Laulan

Éditeur(s) : F.-X. de Guibert

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86839-836-7

EAN13 : 9782868398369

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 286

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,3 cm

Poids : 478 g